Archives de Tag: usa

Photos de la cérémonie en 2011 à Gourin

C’était le 11 septembre 2011: Dix ans après les attentats de New-York…

Le 11 septembre 2011 à 12h00, près de 300 personnes se sont rassemblées au centre-ville, au pied de la réplique de la Statue de la Liberté, pour une commémoration des attentats terroristes du 11-Septembre 2001, en souvenir de la Gourinoise, Danielle Délie et des 2.750 autres victimes civiles des Twins Towers.

Cette vidéo ne contient aucun son.

Françoise Le Bris écrivait:

«Le 11-Septembre 2001, après l’effondrement des Tours du World Trade Center, nous étions tous Américains. Sachez que dans le coeur de chaque Gourinois, aujourd’hui, il y a une part d’Amérique qui bat, dix ans après. Cette part d’Amérique ne s’est pas effondrée avec les tours et elle ne s’effondrera pas parce qu’elle est notre histoire commune, l’histoire des Bretons du centre de notre région, partis et revenus des States», a indiqué David Le Solliec, maire qui accueillait, pour l’occasion, Robert Tate, consul des États-Unis à Rennes, en présence de Christiane Jamet et Josette Jouas, vice-présidentes de l’association Bretagne Trans América.

«Nos démocraties, depuis plusieurs années, combattent ensemble. Le sang des jeunes soldats américains se mêle à celui des Français en Afghanistan».

«Construire un monde meilleur» 

«Nous sommes fiers d’être liés par l’amitié à votre peuple, fiers de cette richesse partagée, fiers de ces Gourinois partis à New York ou dans le Michigan, partis chercher richesse par le travail et revenus plus forts aussi, leurs âmes façonnées par cette indicible force américaine, ce Fighing Spirit Irlandais» a poursuivi le maire de Gourin. «Plusieurs milliers de Gourinois ont fait de New York leur maison et c’était donc tout naturel que je sois ici avec vous aujourd’hui pour commémorer cet attentat terroriste qui a fait des victimes émanant de plus de 90 pays différents. En effet, l’Amérique est une nation d’émigrés et accueille donc des gens de toutes cultures et de toutes origines. Malgré nos différences, nous sommes liés les uns aux autres à la recherche d’un monde meilleur», lui a répondu RobertTate, consul. David Le Solliec et Robert Tate, d’abord, puis Christiane Jamet et Josette Jouas, ensuite, ont déposé une gerbe au pied de la Statue de la Liberté, tandis que Daniel Gloaguen et Henri Manach du Brittany Pipe-Band interprétaient, après une minute de silence, les hymnes américain et français, Amazing grace puis Dark Island, à la mémoire des pompiers de New York.


Réunion des Américains Accidentels

NOUVEAU:

>>>>SITE DES AMÉRICAINS ACCIDENTELS: https://www.americains-accidentels.fr/page/222256-qui-sommes-nous


Réunion publique de la nouvelle association des Américains Accidentels à Gourin (56110), le 29 avril 2017, salle des fêtes au Domaine de Tronjoly, organisée par la mairie de Gourin et Bretagne Transamerica.

Cette association a été créée pour aider les binationaux dans leurs démarches administratives, effectuer un collectif d’entraide et éventuellement obtenir une aide juridique.

Assistance de la réunion des Américains Accidentels à Gourin

Assistance de la réunion des Américains Accidentels à Gourin

80 personnes se sont inscrites mais la petite salle des fêtes de Gourin comptait bien 150 personnes. Presque tous les médias nationaux étaient là!

Première réunion publique à Gourin

Une partie des Américains « accidentels » ont donc répondu à l’appel de Fabien Lehagre qui, depuis 2015, a lancé son collectif qui regroupe ces Franco-Américains, nés sur le sol français d’au moins un parent américain ou nés sur le sol américain d’au moins un parent français.

Nous avons appris également que cette loi s’applique aux autres Français qui auraient pris la double nationalité volontairement comme cela a pu se faire pour des raisons professionnelles comme l’obtention de licence d’alcool pour les restaurateurs par exemple (mais ces personnes ne sont pas encore détectées par quelque indice d’Américanité que ce soit).

A l’entrée, on a enregistré les personnes qui étaient intéressées pour recevoir de l’information sur la nouvelle association des Américains Accidentels ainsi que le compte rendu de la réunion. En effet, la plupart des personnes présentes étaient là pour leur cas personnel mais aussi pour leurs enfants, amis ou connaissances qui leur avaient demandé de prendre un maximum d’informations.

Qui est concerné?

Les États-Unis, ils n’y ont passé que quelques semaines ou quelques années d’enfance. Compte tenu que leurs papiers d’identités indiquent le lieu de naissance, la personne présente possède donc obligatoirement un indice d’«américanité» et est détecté par sa banque.

Certains se demandaient même s’ils étaient bien binationaux puisque jamais ils n’ont réclamé leur nationalité américaine… Et bien, pour le gouvernement américains tout enfant de Bretons, né aux États-Unis revenu au pays de ses parents avant sa majorité est automatiquement Américain…

Pourquoi ces personnes sont recensées par les banques?

Une loi américaine et un accord franco-américain déclare cette personne comme « potentielle » contribuable des États-Unis et doivent régulariser leur situation volontairement et rapidement sous peine d’être dans l’illégalité. Pour l’instant, il n’est pas possible de déterminer les sanctions sauf que les banques seront pénalisée si elles ne collaborent pas. Par conséquent, certaines banques vous rejettent comme elles en ont le droit pour ne pas être pénalisées.

Au départ, le FATCA* est une loi qui a été votée au sénat américain pour dénicher les contribuables américains qui cachent leur argent dans les banques étrangères ou paradis fiscaux. Mais dans ses filets, elles attrapent tous les Français possédant un indice d’Américanité et ces personnes sont grandement pénalisées et subissent de grands préjudices.

Dans la même semaine, un sénateur Américain , Rand Paul, a fait état à Washington de cette réunion à Gourin et ailleurs dans le monde afin d’abolir cette loi car elle devenait néfaste pour les intérêts des ressortissants Américains résidant à l’étranger à cause des banques qui les rejetaient. Des associations identiques se créent à l’étranger comme au Canada, aux Pays-bas… Nous avons appris avec un Breton de Cork que la situation était identique également pour certains Irlandais binationaux.

Adhérez à AAA

Pour contrer cette loi, l’AAA compte engager des actions en justice pour contester l’application de cette loi en France par des moyens légaux. Cependant, elle a besoin qu’un maximum de personnes se sentent concernées.

Témoignage de Maryline

Témoignage de Maryline

On a pu entendre des témoignages et notamment celui de Maryline qui explique qu’elle s’est retrouvée confronter à ce problème administratif. Elle a répondu aux courriers que lui a envoyés sa banque. Elle souhaiterait abandonner sa nationalité américaine puisqu’elle ni a jamais vécu mais ne peut le faire car elle doit se mettre en conformité avec le fisc IRS qui lui réclame 6000 EUROS avant de lui accorder son abandon de citoyenneté. La situation de ces binationaux est donc devenu complétement ubuesque.

On a pu également se rendre compte que l’Europe n’interviendra pas puisqu’il s’agit d’un accord Franco-américain…

* Foreign Account Tax Compliance Act de 2010 signé le 14 novembre 2013 par l’ambassadeur des États-Unis et le ministre français Pierre Moscovici.

Si vous êtes concernés, nous vous recommandons grandement de vous mettre en relation avec Fabien Lehagre, président des Américains Accidentels.

https://www.facebook.com/USAccidental/
https://www.facebook.com/groups/accidental.americans/

>>>>SITE DES AMÉRICAINS ACCIDENTELS: https://www.americains-accidentels.fr/page/222256-qui-sommes-nous

Depuis Gourin, Fabien Lehagre demande de l’aide à Emmanuel Macron


 

Le maire de Gourin enchanté de son voyage aux Etats-Unis

Le maire de Gourin, David Le Solliec est enchanté de son voyage aux Etats-Unis. « Le pays est immense, et ici les habitants prennent l’avion comme nous prenons la voiture en France! » nous dit t-il!

SACRAMENTO (Californie) le 22 janvier: Nous avons rencontré David Le Solliec, maire de Gourin et Conseiller Général de Bretagne,  lors de son séjour aux États-Unis. En exclusivité pour BTA et RMN, il nous a livré ses premières impressions à mi-parcours de son voyage qui le mène de Washinton DC, puis Sacramento en Californie et enfin dans la région de la Nouvelle-Orléans…

Suite à la visite de son “désormais ami” l’ambassadeur des US, Son Excellence Monsieur Ravkin, David Le Solliec, a été recommandé par celui-ci auprès du gouvernement américain pour assister au programme IVLP (International Visitor Leadership Program) du 13 janvier au 5 février pour un séjour de 3 semaines dans plusieurs grandes villes des États-Unis…
 
Le 22 janvier 2013, il venait de rencontrer les responsables en chef de la Garde Nationale Américaine suite à  un stage sur la sécurité civile des personnes.
Il nous a également livré plusieurs informations à savoir que dans le cadre de son stage sur les énergies renouvelables, il a pu admirer un champ de 600 éoliennes! Il garde avec lui de nombreux souvenirs qu’il dévoilera bientôt à son retour à Gourin.
 
Sachez que des personnalités comme Nicolas Sarkosy, François Fillon, Lionel Jospin, Pierre Bérégovoy, Valérie Giscard d’Etaing, Alain Juppé … ont déjà participé (dans leur jeune âge) à ce programme avant d’occuper des postes importants au niveau national. De nombreuses personnalités étrangères ont suivis le même exemple comme Gerhard Schröder, Willy Brant, Tony Blair… Cet évènement est donc très important pour notre cité.
 
En décembre, nous avions appris par David Le Solliec qu’il devait peut-être visiter Washington et peut-être New York mais finalement début janvier le programme définitif est publié et il ira presque partout aux USA sauf à New York… Pas de chance! Il faut savoir que ce n’est pas lui qui choisi! Cependant, il nous confiera à Sacramento qu’il entend retourner personnellement avec sa petite famille voir la communauté bretonne l’année prochaine. Une preuve que son séjour s’est bien déroulé!
 
En ma qualité de président de BTA, j’ai souhaité que RMN suive le maire car il s’agit d’un évènement pour notre cité et Joël Sévénéant, président de RMN et son équipe m’ont demandé de le faire pour eux… ce que j’ai accepté avec émotion. Mais malheureusement, New York n’était plus au programme! Qu’à cela ne tienne, on va le suive là où il ira!… Avec la connexion de Christiane Jamet, notre vice-présidente, et sa famille de Sacramento, BTA et RMN m’emmènent à Sacramento et j’ai pris l’avion… Je remercie la famille Jamet de tout mon coeur.
 
J’ai amené avec moi une caméra vidéo et je me suis rendu dans une partie de la communauté bretonne à Sacramento et à New-York. Je n’ai pas pu voir tout le monde et je le regrette mais je retournerai, promis!…
 
La première équipe du Stade Breton de New York avec les frères Jamet (Louis et Lucien) sous la présidence de Jean Pengloan.
La première équipe du Stade Breton de New York avec les frères Jamet (Louis et Lucien) sous la présidence de Jean Pengloan.

J’ai rencontré un des fondateurs du Stade Breton de New York, Lucien Jamet et son épouse ainsi que Colette Jamet (née Vétel) qui tient une pâtisserie industrielle que je vous ferai visiter; Jean-Luc Le Du qui distribue du vin du monde entier à New York (j’ai assisté à une dégustation), j’ai également visité 9/11 Memorial où les deux tours jumelles ont été détruites et je vous ferai découvrir l’emplacement où est gravé dans le bronze le nom de notre concitoyenne Danièle Délie (une séquence qui m’a laissée beaucoup d’émotion)

Enfin, j’ai rencontré les membres de BZH-NY et leur vaillant président Charles Kergaravat. Une coopération BTA, RMN et BZH NY est programmée pour 2013.
 
Toutes ces personnes sont de Gourin. Je tiens à vous informer que j’ai été très heureux de la mission qui m’a été donnée et j’ai fait le nécessaire pour vous rapporter de bonnes images qui serviront notre prochaine expo à Tronjoly ou au Cinéma Jeanne d’Arc. En attendant, RMN à la primeur de diffuser nos reportages (avec bêtisier probablement!)
 
Je vous invite à écouter RMN et surtout les informations…
 
Simone Jamet (née Bacon) et Lucien Jamet de Gourin que j'ai rencontré en Californie. Merci à tous!
Des Bretons formidables: Simone Jamet (née Bacon) et Lucien Jamet (premier trésorier du Stade Breton) de Gourin tous les deux et que j’ai rencontré en Californie. Merci à tous les deux!
 
 

Les honneurs de l’Ambassadeur des Etats-Unis à Bretagne TransAmerica

Photo De gauche à droite: Robert Tate, consul des Etats-Unis à Rennes, Josette Jouas, vice-présidente de BTA, Jean François Baudet, président de BTA, Jean Massé, membre de BTA, Joël Sévénéant, membre de BTA, Charles H. Rivkin, Ambassadeur des Etats-Unis en France, Noëlle Le Dévédec, trésorière de BTA, Murielle et Pierre Bleuzen, membres de BTA, Christiane Jamet, vice-présidente de BTA, Yvette et Claude Nouail, membres de BTA.

Visite de l’exposition de BTA au premier étage du château de Tronjoly à Gourin (56) par Monsieur Rivkin, ambassadeur des Etats-Unis en France. De gauche à droite, M. Robert J. Tate, Consul à Rennes, Mme Josette Jouas, Vice-présidente de BTA, M. Jean François Baudet, Président de BTA, MM. Jean Massé et Joël Sévénéant, membres de BTA, S.E.M. Charles H. Rivkin, ambassadeur des E.U. en France, Mme Noëlle Le Dévédec, Mme et M. Murielle et Pierre Bleuzen, membres de BTA, Mme Christiane Jamet, Vice-présidente de BTA, Mme et M Yvette et Claude Nouail, membres de BTA.

Lors de sa venue à Gourin pour le vernissage de l’exposition du photographe Philippe Béasse, Une collection new-yorkaise, Monsieur l’Ambassadeur de Etats-Unis a tenu a visiter tout d’abord et rendre honneur à l’exposition « Ces Bretons d’Amérique » de Bretagne TransAmerica. Exposition qui relate les liens étroits et historiques qui unissent la région de Gourin et l’Amérique du Nord.

Monsieur Rivkin a posé de nombreuses questions aux membres de BTA qui lui ont été présentés démontrant ainsi l’intérêt qu’il témoignait à ce phénomène d’émigration des Bretons vers le nouveau monde.

Au delà des raisons économiques qui poussaient les Bretons du Centre Bretagne a émigrer, il entendait comprendre les raisons qui les poussaient à quitter leur pays vers les États-Unis ou le Canada. Les raisons religieuses (loi sur la séparation de l’église et de l’État en France en 1905) ne lui ont pas échappées. A plusieurs reprises, il s’est intéressé à la « Breton Connexion ». Il nous a confirmé également ses origines Biélorusses où ses grands-parents ont dû quitter la ville de Minsk dans la première moitié du 20e siècle pour des raisons identiques…

Finalement, la visite s’est prolongée au delà du temps qui était initialement prévu  par le protocole et ce n’est que la chaleur du soleil frappant sous la couverture d’ardoise du premier étage du château de Tronjoly qui a eut raison des visiteurs de marque…

Descendus à la fraîcheur du rez-de-chaussée, les visiteurs se sont ensuite dirigés dans la salle d’honneur pour féliciter le photographe Philippe Béasse pour le travail remarquable qu’il a réalisé avec son œil entraîné sur l’architecture New-Yorkaise.

Lors des discours de bienvenue au premier ambassadeur en visite officiel à Gourin, le Maire de Gourin a souligné longuement et brillamment l’attachement de sa commune avec les États-Unis et a remis à Monsieur l’Ambassadeur la médaille de la ville. Ce dernier a souligné son intérêt pour les manifestations régulières de Gourin sur ce thème et les liens perpétuelles qui unissent nos deux pays. Un pot commun d’honneur offert aux invités  par Gourin et l’Ambassade à suivi et clos cette formidable soirée.

Nous avons pu converser avec Monsieur Robert J. Tate Consul de Rennes et Monsieur Eric Beaty, attaché commercial qui nous ont confié suivre avec intérêt les manifestations de Bretagne TransAmerica. Ce fut un très grand honneur pour notre association et nous remercions Monsieur l’Ambassadeur de sa visite.

Nous remercions aussi les personnes présentes qui ont apprécié la gentillesse et la disponibilité de Monsieur Rivkin qui s’est prêté aux photographes et photos de souvenirs. Nous remercions également la municipalité Gourinoise pour l’accueil qu’elle nous a réservé ainsi que l’équipe du Starman qui a honoré la visite de l’ambassadeur par la présence de superbes voitures de collection.

A l’occasion de cette visite, BTA a le plaisir de recevoir de nouveaux membres au sein de son équipe. Nous leur souhaitons la bienvenue.

Visite de l'exposition de BTA au premier étage du château de Tronjoly à Gourin (56) par Monsieur Rivkin, ambassadeur des Etats-Unis en France. De gauche à droite, Monsieur Le Solliec, mMonsieur Rivkin, ambassadeur des USA et Madame Jouas, vice-présidente de BTA.

Visite de l’exposition de BTA au premier étage du château de Tronjoly à Gourin (56) par Monsieur Rivkin, ambassadeur des Etats-Unis en France. De gauche à droite, Monsieur Le Solliec, maire de Gourin, Monsieur Rivkin, ambassadeur des USA et Madame Jouas, vice-présidente de BTA.

Cadillac rouge lors de la visite de l'ambassadeur

Exposition de voitures américaines par le Starman lors de la visite de l’ambassadeur des États-Unis à Gourin