Archives de Tag: Gourin

Photos de la cérémonie en 2011 à Gourin

C’était le 11 septembre 2011: Dix ans après les attentats de New-York…

Le 11 septembre 2011 à 12h00, près de 300 personnes se sont rassemblées au centre-ville, au pied de la réplique de la Statue de la Liberté, pour une commémoration des attentats terroristes du 11-Septembre 2001, en souvenir de la Gourinoise, Danielle Délie et des 2.750 autres victimes civiles des Twins Towers.

Cette vidéo ne contient aucun son.

Françoise Le Bris écrivait:

«Le 11-Septembre 2001, après l’effondrement des Tours du World Trade Center, nous étions tous Américains. Sachez que dans le coeur de chaque Gourinois, aujourd’hui, il y a une part d’Amérique qui bat, dix ans après. Cette part d’Amérique ne s’est pas effondrée avec les tours et elle ne s’effondrera pas parce qu’elle est notre histoire commune, l’histoire des Bretons du centre de notre région, partis et revenus des States», a indiqué David Le Solliec, maire qui accueillait, pour l’occasion, Robert Tate, consul des États-Unis à Rennes, en présence de Christiane Jamet et Josette Jouas, vice-présidentes de l’association Bretagne Trans América.

«Nos démocraties, depuis plusieurs années, combattent ensemble. Le sang des jeunes soldats américains se mêle à celui des Français en Afghanistan».

«Construire un monde meilleur» 

«Nous sommes fiers d’être liés par l’amitié à votre peuple, fiers de cette richesse partagée, fiers de ces Gourinois partis à New York ou dans le Michigan, partis chercher richesse par le travail et revenus plus forts aussi, leurs âmes façonnées par cette indicible force américaine, ce Fighing Spirit Irlandais» a poursuivi le maire de Gourin. «Plusieurs milliers de Gourinois ont fait de New York leur maison et c’était donc tout naturel que je sois ici avec vous aujourd’hui pour commémorer cet attentat terroriste qui a fait des victimes émanant de plus de 90 pays différents. En effet, l’Amérique est une nation d’émigrés et accueille donc des gens de toutes cultures et de toutes origines. Malgré nos différences, nous sommes liés les uns aux autres à la recherche d’un monde meilleur», lui a répondu RobertTate, consul. David Le Solliec et Robert Tate, d’abord, puis Christiane Jamet et Josette Jouas, ensuite, ont déposé une gerbe au pied de la Statue de la Liberté, tandis que Daniel Gloaguen et Henri Manach du Brittany Pipe-Band interprétaient, après une minute de silence, les hymnes américain et français, Amazing grace puis Dark Island, à la mémoire des pompiers de New York.


Gourin et La Grande Traversée

Portail web

Ce77IvTWQAEAJ6D

Vers 1968 ou 69, notre instituteur et directeur de l’école primaire des garçons de Gourin est Monsieur Jean Le Roux. Il avait organisé une réunion pédagogique (on dirait aujourd’hui une conférence) organisée dans le CEG Chateaubriand, présentée par Jean Montaufray.

Pour moi, quand j’étais gamin, Jean Montaufray était le photographe. Cet homme super sympathique était rentré des États-Unis et du Canada quelques années plus tôt. C’est lui qui nous a montré un vrai drapeau Américain de près: celui-ci n’avait que 48 étoiles mais il nous précisait que « maintenant il y en avait 50… »
A l’époque, je collectionnais les diapositives sur les missions spatiales « Apollo »… J’avais de nombreux camarades d’écoles mais aussi des petits voisins « Américains » comme on disait. Ils étaient nés aux USA et avaient donc la nationalité américaine. Le père de Pascale travaillait même pour la NASA… C’est sur que pour aller sur la lune, il était préférable d’être…

Voir l’article original 220 mots de plus

Gourin à l’honneur…

IMG_1466.JPG

Les délégations de Louisiane et d’Irlande du nord reçues par Breizh-Amerika et Bretagne Transamerica au château de Tronjoly à Gourin

IMG_1498

Dr Michael Vincent

#‎Gourin‬ à l’honneur lundi 8 août avec la visite d’une délégation de Louisiane menée par Dr Michael Vincent, chercheur au ‪#‎LSUagCenter‬ (Université d’état de Louisiane) et membre du Codofil -Agence des Affaires Francophones de Louisiane, Bryan Mitchell Theriot, directeur de la Galerie Acadiana de Scoot (qui a visité les expositions d’ A Ciel Ouvert Gourin avec sa présidente Nicole Jamet), la délégation d’Irlande du nord menée par le député de Belfast-sud, Alasdair McDonnell qui revendique le maintien de l’Irlande du nord dans l’Union Européenne… accompagné de son attachée parlementaire Caroline McNeill

IMG_1502

Alasdair McDonnell

D’une façon émouvante, après les explications du député dont l’esprit nous est sympathique, les personnes présentes ont compris l’enjeu que représente la sortie du Royaume Uni qui entraîne la partie nord de l’Irlande tandis que la partie sud se développe économiquement et harmonieusement dans l’UE et de plus fait partie de la zone euro… Les communautés irlandaises sont en paix et l’Europe est garante de cette situation. Le député souhaite que l’Union reste comme elle est aujourd’hui… Il craint que ce démantèlement de l’UE soit néfaste à tous les pays finalement!… Il recherche l’appui des cousins de Bretagne.

IMG_1497

Hilary Beirne


Autre personnalité présente, Hilary Beirne qui était déjà venu au château de Tronjoly il y a deux ans. Il est membre du comité du défilé de la Saint-Patrick de New-York. Durant son séjour à Vannes et notamment au Festival Interceltique de Lorient, il annoncera l’invitation du Bagad de Vannes pour 2018 et celui de Lorient en 2017… avec la collaboration de Breizh Amerika présidée par Charles Kergaravat.

IMG_1496

Au nom de Bretagne Transamerica, Christiane Jamet et moi-même Jean François Baudet remercient la commune de Gourin, représentée par Hervé Le Floc’h, premier adjoint au maire, ainsi que les personnes présentes, pour l’accueil que la cité a accordé à ces délégations qui ont honorés les expositions du château de Tronjoly par leur présence.
Cette visite s’est achevée par un cocktail dont le cidre de Gourin, accompagné de diverses charcuteries locales très appréciées des visiteurs (merci Philippe Cotten) et en cadeau une douzaine de crêpes gourinoises à chaque représentant, offertes par l’association Bretagne Transamerica.IMG_1499

Christiane Jamet et Jean François Baudet racontent Bretagne TransAmerica sur RCF…

La joie du dialogue ! Les Morbihannais ? Claude Perret les connaît bien ! Voilà déjà 3 ans qu’elle va à leur rencontre tous les jours, chez eux en s’installant au bistrot du village. Autour d’un café, elle reçoit les forces vives de nos petites communes. Claude ne fait pas d’interviews… elle cultive l’art de la conversation et de la curiosité !

Elle a réalisée une série d’émission sur Gourin et jeudi 4 février 2016, elle a réalisée une émission spéciale sur Bretagne TransAmerica. Christiane Jamet et Jean François Baudet ont présenté l’association au restaurant-pizzéria l’Astoria…

Fichier compressé en .zip (il faut télécharger et décompresser – Unzip) http://www.rmnfm.fr/rcf.zip

claude-rcf-2

ag-2016-1.jpg

1988: Un pont entre New York et Gourin

1988: Bretagne Transamerica chef d'orchestre du centenaire de l'émigration

1988: Bretagne Transamerica chef d’orchestre du centenaire de l’émigration (journal Ouest-France)

1988: Un pont entre New York et Gourin

1988: Un pont entre New York et Gourin

1988: Temps forts des fêtes Franco-américaines…

1988: Temps forts des fêtes Franco-américaines

1988: Temps forts des fêtes Franco-américaines (journal Ouest-France)

La Grande Traversée

logos

LA GRANDE TRAVERSÉE est l’histoire unique de l’émigration massive de Centre-Bretons en Amérique du Nord.
Il s’agit d’un film cinématographique réalisé par Philippe Orreindy qui dure 52 minutes.
Il a été diffusé la première fois au Cinéma Jeanne d’Arc vendredi 6 novembre 2015…

Visualiser la vidéo complète ici (vALABLE SEULEMENT 6 JOURS sur le site de france 3)

Christiane Jamet dans le film LA GRANDE TRAVERSEE

Christiane Jamet dans le film LA GRANDE TRAVERSEE

Le réalisateur et les acteurs

La Grande Traversée

La Grande Traversée

PREMIÈRE  du vendredi 6 novembre 2015 à 18h.

La plus grande histoire de l’émigration bretonne.

La Grande Traversée

La Grande Traversée

Synopsis: Gourin petite ville de 5000 âmes aux confins du Morbihan a été au cœur de « la plus importante histoire de l’émigration bretonne ».

Dès la fin du 19ème, poussés par la nécessité, ils seront des milliers à faire « la grande traversée » pour aller tenter leur chance aux États-Unis.

« On estime à quelques 115 000 le nombre de Bretons ayant émigré aux Amériques entre 1880 et 1970. Durant la même période, plus de 800 000 Bretons émigraient dans d’autres régions de France. Un Breton sur sept part donc aux Amériques. L’histoire de Gourin et sa région est intimement liée à l’émigration bretonne vers les États-Unis et le Canada.

A travers des témoignages intimes et documents d’époque, ce film raconte cette formidable épopée humaine.

Film de Morgane Groupe avec le soutien de la Région Bretagne en partenariat avec le CNC, de la Procirep et de l’Angoa.

Une scène inédite de Gourin vue par un drone au début du film…

drone à Gourin

Images inédites de Gourin par un drone

Le film et le realisateur

Durée: 52 minutes

Année: 2015

Réalisateur: Orreindy Philippe
Production:Bleu Iroise Arsenal
Diffuseur: France 3 Bretagne
Date: Samedi 14 novembre 2015 à 15h20 sur France 3 Bretagne
Lundi 23 novembre 2015 à 8h50 sur France 3 Bretagne, Pays de la Loire, Basse et Haute-Normandie, Paris Ile de France et Centre-Val de Loire

Genre: Documentaire / unitaire

Philippe Orriendy

Philippe Orreindy

Philippe ORREINDY: Auteur – réalisateur

Depuis une quinzaine d’années, Philippe Orreindy a réalisé plus de 200 films : commandes pour de grands groupes, documentaires et séries de shorts à caractère culturel pour la télévision.

Après le succès de son court-métrage « J’attendrai le suivant… » (nommé aux Oscar, aux César et qui a reçu plus de 35 prix internationaux, dont l' »European Film Award”, l’Oscar européen), il s’est dirigé également vers l’écriture de fiction de long-métrage.

Deux ans de travail… en collaboration avec Bretagne TransAmerica.
Ce film documentaire long métrage de Philippe Orriendy sur l’émigration bretonne « La Grande Traversée » a été largement documenté par Bretagne TransAmerica et a été tourné avec des membres de notre association comme: Christiane Jamet, Josette Jouas, Joël Sévénéant et Charles Kergaravat…

Cinéma Jeanne d'Arc

Cinéma Jeanne d’Arc

Cinéma Jeanne d’Arc: 

 

La projection a été suivie d’un débat avec le public, et d’un cocktail. Bleu Iroise, en partenariat avec le service communication de France 3, a coordonné l’organisation de cette soirée.

RÉACTIONS DU PUBLIC:

La plupart des 150 spectateurs ont appréciés le film. La salle de cinéma était presque complète. De nombreuses personnes présentes avaient un rapport avec l’émigration: soit ils avaient eux-même émigrés ou soit ils avaient ou ont encore de la famille aux États-Unis et au Canada. Les images de ces Bretons que l’on connait alternaient avec celle des guerres et de pauvreté. Les témoignages des acteurs font passer de la joie à des souffrances et inversement. L’émotion est là et a été ressenti au fond de nous car cette histoire, tout le monde la connait finalement! Ici Philippe Orreindy nous apporte son professionnalisme avec la narration, les archives, les images et le son.

De nombreuses anecdotes sont revenues en mémoire et de nombreuses personnes voulaient raconter leurs propres histoires de famille et notamment l’histoire du grand-parent ou arrière grand-parent revenu du Canada pour la guerre…

Ce film cinématographique explique l’émigration vers les USA et le public ravi du résultat réclame maintenant la suite: Le Canada.

Mais les budgets ne sont pas là nous répondra la production.

NOTRE RENCONTRE

Notez que Philippe Orreindy a pris contact avec Bretagne TransAmerica il y a presque 3 ans grâce à l’intermédiaire de Matthieu Peron, le directeur du Cinéma de Gourin qui avait organisé un festival du court métrage et Philippe Orreindy présentait à l’époque un film sur l’Art dans les chapelles…Philippe avait été étonné de voir une statue de la Liberté à Gourin. Matthieu Peron m’a présenté  le réalisateur… et voila l’histoire! Philippe est allé à New-York et a rencontré aussi les Bretons d’Amérique comme Charles Kergaravat de Breizh Amerika qui témoigne avec ses trois nationalités: Américaine, Française et Bretonne.

LES ARCHIVES

D’ailleurs de nombreuses questions se posent concernant les archives de ce film. Des archives cinématographiques proviennent de grandes maisons comme la Cinémathèque de Bretagne et l’INA concernant les vues de guerre du coté de Brest. Les photos de famille et les vidéo amateurs proviennent des membres de Bretagne TransAmerica principalement. Depuis une dizaine d’année, BTA collecte des photos et des documents vidéo qui sont présents dans le film. Ces documents ont été sauvés grâce à notre volonté de préserver notre histoire et aussi financièrement grâce à la volonté des élus locaux de la municipalité et de la communauté de commune. Les autres paliers gouvernementaux ne participent pas…

TEMOIGNAGES:

Vous souhaitez témoigner sur l’histoire de votre grand-parent ou bien la votre autour d’un café-crêpe?

Bretagne TransAmerica souhaite vous enregistrer aussi!

Téléphonez-nous au: 06 65 13 08 65 (Jean François Baudet, président)

ou par mail: bretagnetransamerica@hotmail.fr

Nous recherchons notamment des documents sur le Canada et les États-Unis. Si vous avez des films super 8 ou des vidéos, ce serait le bonheur!

 

 

 

 

Expositions de Tronjoly: c’est parti!

Tronjoly. Coup d’envoi des expositions d’été – Gourin – Le Télégramme, quotidien de la Bretagne

Les désormais traditionnelles expositions d'été au château de Tronjoly ont été inaugurées samedi en fin de matinée.

Les désormais traditionnelles expositions d’été au château de Tronjoly ont été inaugurées samedi en fin de matinée.

Breizh on the road

Breizh on the road

Vernissage Tronjoly

Vernissage Tronjoly

Avant première en France au Cinéma Jeanne d’Arc pour le film “The Immigrant”

Jean-François Baudet, président de BTA, Josette Jouas et Christiane Jamet, toutes deux vice-présidentes, et Matthieu Péron, président du cinéma, ont proposé une soirée sur l'émigration aux Etats-Unis. |

Jean-François Baudet, président de BTA, Josette Jouas et Christiane Jamet, toutes deux vice-présidentes, et Matthieu Péron, président du cinéma, ont proposé une soirée sur l’émigration aux Etats-Unis. | Photo: Pierre-Marie Quémeneur

bouton_accueil

Vendredi  23 novembre 2013 à 21h, L’équipe du Cinéma de Gourin avait obtenu la diffusion en avant-première en France du film hollywoodien “The Immigrant”. Matthieu Perron, le directeur, nous dit avoir réussi à obtenir ce film grâce à BTA mais notez que ce fut plutôt un très grand honneur pour notre association d’être présente. Une soixantaine de personnes étaient là!
1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution. L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l’espoir de jours meilleurs. Mais c’est sans compter sur la jalousie de Bruno…
Belle intrigue avec une mise en scène remarquable. Cette histoire est la pire situation que souhaitaient rencontrer les immigrants d’où qu’ils viennent!… Une Marion Cotillard qui se transforme tout au long du film…  Beaux et bons acteurs! Images dans les couleurs brunes comme à l’époque. Il s’agit d’un film construit avec une partie de souvenirs de l’histoire de la famille de James Gray ou plutôt ce que lui a raconté sa famille.
Josette Jouas a finalement relativisé ce qui se passait à Ellis Island à cette époque et notamment la corruption du personnel qui était plutôt “clean” dans les années 20… Elle a raconté quelques anecdotes de Bretons arrivant à Ellis Island. Les mésaventures comme celles du film étaient plutôt rares dans des familles soudées comme l’étaient les Bretons à l’époque. Josette a fait le point sur la situation où les Bretons travaillaient soit ouvriers dans les usines ou plutôt au service de grandes exploitations dans la campagne… Au Canada, ou plutôt lors de la conquête de l’Ouest-Canadien, c’était encore différent car organisé par le clergé et les missionnaires Oblats!
Photo: Pierre-Marie Quévesseur, journaliste à Ouest-France.

The Immigrant

The Immigrant avec Marion Cotillard

Le maire de Gourin enchanté de son voyage aux Etats-Unis

Le maire de Gourin, David Le Solliec est enchanté de son voyage aux Etats-Unis. « Le pays est immense, et ici les habitants prennent l’avion comme nous prenons la voiture en France! » nous dit t-il!

SACRAMENTO (Californie) le 22 janvier: Nous avons rencontré David Le Solliec, maire de Gourin et Conseiller Général de Bretagne,  lors de son séjour aux États-Unis. En exclusivité pour BTA et RMN, il nous a livré ses premières impressions à mi-parcours de son voyage qui le mène de Washinton DC, puis Sacramento en Californie et enfin dans la région de la Nouvelle-Orléans…

Suite à la visite de son “désormais ami” l’ambassadeur des US, Son Excellence Monsieur Ravkin, David Le Solliec, a été recommandé par celui-ci auprès du gouvernement américain pour assister au programme IVLP (International Visitor Leadership Program) du 13 janvier au 5 février pour un séjour de 3 semaines dans plusieurs grandes villes des États-Unis…
 
Le 22 janvier 2013, il venait de rencontrer les responsables en chef de la Garde Nationale Américaine suite à  un stage sur la sécurité civile des personnes.
Il nous a également livré plusieurs informations à savoir que dans le cadre de son stage sur les énergies renouvelables, il a pu admirer un champ de 600 éoliennes! Il garde avec lui de nombreux souvenirs qu’il dévoilera bientôt à son retour à Gourin.
 
Sachez que des personnalités comme Nicolas Sarkosy, François Fillon, Lionel Jospin, Pierre Bérégovoy, Valérie Giscard d’Etaing, Alain Juppé … ont déjà participé (dans leur jeune âge) à ce programme avant d’occuper des postes importants au niveau national. De nombreuses personnalités étrangères ont suivis le même exemple comme Gerhard Schröder, Willy Brant, Tony Blair… Cet évènement est donc très important pour notre cité.
 
En décembre, nous avions appris par David Le Solliec qu’il devait peut-être visiter Washington et peut-être New York mais finalement début janvier le programme définitif est publié et il ira presque partout aux USA sauf à New York… Pas de chance! Il faut savoir que ce n’est pas lui qui choisi! Cependant, il nous confiera à Sacramento qu’il entend retourner personnellement avec sa petite famille voir la communauté bretonne l’année prochaine. Une preuve que son séjour s’est bien déroulé!
 
En ma qualité de président de BTA, j’ai souhaité que RMN suive le maire car il s’agit d’un évènement pour notre cité et Joël Sévénéant, président de RMN et son équipe m’ont demandé de le faire pour eux… ce que j’ai accepté avec émotion. Mais malheureusement, New York n’était plus au programme! Qu’à cela ne tienne, on va le suive là où il ira!… Avec la connexion de Christiane Jamet, notre vice-présidente, et sa famille de Sacramento, BTA et RMN m’emmènent à Sacramento et j’ai pris l’avion… Je remercie la famille Jamet de tout mon coeur.
 
J’ai amené avec moi une caméra vidéo et je me suis rendu dans une partie de la communauté bretonne à Sacramento et à New-York. Je n’ai pas pu voir tout le monde et je le regrette mais je retournerai, promis!…
 
La première équipe du Stade Breton de New York avec les frères Jamet (Louis et Lucien) sous la présidence de Jean Pengloan.
La première équipe du Stade Breton de New York avec les frères Jamet (Louis et Lucien) sous la présidence de Jean Pengloan.

J’ai rencontré un des fondateurs du Stade Breton de New York, Lucien Jamet et son épouse ainsi que Colette Jamet (née Vétel) qui tient une pâtisserie industrielle que je vous ferai visiter; Jean-Luc Le Du qui distribue du vin du monde entier à New York (j’ai assisté à une dégustation), j’ai également visité 9/11 Memorial où les deux tours jumelles ont été détruites et je vous ferai découvrir l’emplacement où est gravé dans le bronze le nom de notre concitoyenne Danièle Délie (une séquence qui m’a laissée beaucoup d’émotion)

Enfin, j’ai rencontré les membres de BZH-NY et leur vaillant président Charles Kergaravat. Une coopération BTA, RMN et BZH NY est programmée pour 2013.
 
Toutes ces personnes sont de Gourin. Je tiens à vous informer que j’ai été très heureux de la mission qui m’a été donnée et j’ai fait le nécessaire pour vous rapporter de bonnes images qui serviront notre prochaine expo à Tronjoly ou au Cinéma Jeanne d’Arc. En attendant, RMN à la primeur de diffuser nos reportages (avec bêtisier probablement!)
 
Je vous invite à écouter RMN et surtout les informations…
 
Simone Jamet (née Bacon) et Lucien Jamet de Gourin que j'ai rencontré en Californie. Merci à tous!
Des Bretons formidables: Simone Jamet (née Bacon) et Lucien Jamet (premier trésorier du Stade Breton) de Gourin tous les deux et que j’ai rencontré en Californie. Merci à tous les deux!