Archives de Tag: Fête de la Bretagne

Breizh on the road 2016

« Breizh Amerika Collective » dès le 13 mai 2016 à Détroit…

affiche

Il est temps d’en parler autour de vous…

22/05/2015, Santa-Fé , Nouveau-Mexique Catherine Visot-Nolder:  C’est par le « Poher Hebdo » qu’elle a entendu parlé de la première édition en 2015.
« … Bretonne de Saint-Brieuc « exilée » aux US depuis bien longtemps, je suis restée très attachée a mon sol natal et me suis toujours intéressée a son histoire.
Je connais l’épopée Gourin/New York depuis longtemps, mais n’avais pas vraiment une notion exacte de l’importance jouée par les Bretons vis a vis du Louisiana purchase, etc. Impressionnant et super sympa…
Je réside a Santa Fé au Nouveau Mexique depuis plusieurs années. La présence française n’y est plus très importante…mais tout de mème certains noms d’endroits rappellent la présence de nos compatriotes a une certaine époque. La cathédrale de Santa Fé par exemple a été bâtie sur ordre de Jean-Baptiste Lamy qui fut évêque de la ville au 18eme siècle.
Par contre j’ai aussi vécu dans le Midwest ou on sent vraiment l’influence française de par de très nombreux noms de petites villes. Ce que j’ignorais par contre c’est que nombre de ces noms leur furent donnés grâce a des Bretons!!!
J’ai eu l’énorme plaisir d’assister a ce concert donné par le groupe Breizh Amerika … Ce fut une soirée exceptionnelle et pleine de nostalgie pour moi..mais surtout extrêmement touchante et sympathique qui a superbement évoqué LA Bretagne de mon enfance!!!
Merci donc pour votre gentillesse de nous reconnecter avec nos racines, dans mon cas toujours très vivaces mais parfois trop isolées!! A bientôt le plaisir de vous lire.
Bien amicalement
Catherine Visot-Nolder. »
catherine
Pour RMN, le président de BTA, Jean François Baudet, a rencontré Catherine à la fin du concert du Collectif Breizh Amerika le 22 mai 2015 sous un lampadaire (dans des conditions difficiles)… Il est possible de revoir la séquence sur la vidéo: https://btagourin.com/2015/06/26/etape-6-santa-fe
Fête de la Bretagne 2016

La programmation de Breizh Amerika tour 2016 (cliquez sur l’affiche)

Expositions de Tronjoly: c’est parti!

Tronjoly. Coup d’envoi des expositions d’été – Gourin – Le Télégramme, quotidien de la Bretagne

Les désormais traditionnelles expositions d'été au château de Tronjoly ont été inaugurées samedi en fin de matinée.

Les désormais traditionnelles expositions d’été au château de Tronjoly ont été inaugurées samedi en fin de matinée.

Breizh on the road

Breizh on the road

Vernissage Tronjoly

Vernissage Tronjoly

Etape 6: Santa Fé

Santa Fé (Nouveau Mexique)

Aujourd’hui, vendredi 22 mai 2015, il est 6h du matin. Nous sommes encore à Albuquerque à l’hôtel BAYMONT INN & SUITES et ici les hôtels, offrent un service de buanderie. Je descends donc au rez-de-chaussée et me retrouve à laver mon linge sale avec un « biker ». En effet, cette nuit, ils sont une vingtaine a avoir fait étape dans notre hôtel comme le démontrent les nombreuses motos de marque « Harley » sur le parking. Le nom de la bande est « Angels Lovers »!…

Quand ils partiront, vers 9h, c’est un concert de moteur qui résonnera et finira par réveiller la bande du « Breizh Amerika Collective« …

Annie's Soup Kitchen tenu par Marie Le Jeune

Annie’s Soup Kitchen tenu par Marie Le Jeune

Ce matin, nous petit déjeunons léger à l’hôtel car nous allons prendre un déjeuner complet chez Annie’s Soup Kitchen,  une Bretonne de Plouvorn qui est venu voir le concert à Albuquerque, hier soir.

Marie  Elsner née Le Jeune

Marie Elsner née Le Jeune

En fait « Annie » est le nom du restaurant et c’est Marie Le Jeune qui en est la propriétaire. Marie est très dynamique et tient ce restaurant avec une demi-douzaine d’employés. Elle est spécialisée dans le petit-déjeuné et déjeuné américain mais plutôt Néo-méxicain: http://www.anniessoupkitchen.com

Elle nous prépare des burritos, des tortillas, des omelettes géantes accompagnées de pommes de terre sautés, « beans mexicains », salade,  pancakes au beurre ou au sirop d’érable qui nous régaleront… Marie est ici depuis décembre 1999. Elle est marié avec Monsieur Elsner, un Américain pure souche,  depuis 15 ans et elle serait très heureuse de recevoir des Bretons de passage dans son restaurant… surtout s’ils sont du pays Léonard! Elle nous avouera son admiration pour les bonnets rouges et un certain Thierry Merret of course!… Nous serons tous admiratifs de Marie de Plouvorn, de part son courage pour son parcourt et sa gentillesse à notre égard.

Nous sommes obligé de partir car on nous attend à Santa-Fé pour le concert de ce soir!…Nous prenons donc la fameuse route 66.

route 66

route 66

La route 66

A l’origine, cette route a été construite dans l’ouest pour joindre Chicago à Los Angeles. Depuis, elle a été modifiée et mise en autoroute. Nous rencontrons d’autres « bikers » qui pavanent cette route historique et notamment dans ce petit village appelé « Madrid » qui était devenu une ville fantôme et qui maintenant est très dynamique car très typique du Far West.

Madrid

Madrid

Dans ce village, nous régalons nos yeux car nous avons l’impression d’être dans un film de Cow-boys et qu’ici commence la conquête de l’ouest.

Nous apprenons qu’un article est paru dans le grand journal du Nouveau Mexique « New Mexican » avec des éloges sur notre groupe de musiciens et chanteurs « The Collective ».

New Mexican Press

New Mexican Press

Ce soir, le dernier concert à lieu au Gig Performance Space de Santa-Fé. La petite salle est comble: On fera la rencontre de Francophiles comme Walter et d’un ancien musicien du groupe « Gwendal », Richard Caust qui demeure ici à Santa-Fé. Bien entendu, nous rencontrerons des Bretons comme Caterine Visot originaire de Saint-Brieuc et qui demeure ici depuis près de 50 ans… et Florence Goulesque, professeur de français.

(interview à venir: repasser plus tard)

Gig Performance Space

Gig Performance Space à santa-Fé NM

Neal Copperman, responsable de l’association AMP CONCERTS qui nous accompagne au Nouveau Mexique nous présente son association et les raisons pour lesquelles il accueille la délégation bretonne Breizh Amerika.

(Interview de Neal Copperman: revenir plus tard)

Ensuite, pour conclure notre « Tour des États-Unis », Neal nous invite à fêter notre périple chez le sympathique couple Charo Shaffer et Bernardo « Mat » Pérez qui nous offrent la paella néo-mexicaine. Forcement, la soirée fut un échange de culture typique Néo-mexicaine avec des influences hispaniques mélangées à notre culture Celtique fortement influencée par la musique bretonne… Les musiques sont des moments magiques pour l’apprentissage des danses et l’échange de culture. Nous conserveront un souvenirs mémorable de ces nouveaux amis. Comme me confiera »Mat », notre hôte, ancien chef du FBI local, avec des origines des Landes par sa mère, collectionneur d’un fusil de chasse français du 18e siècle, heureux de nous recevoir dans son hacienda avec ses amis d’origines différentes: « Ma maison est grande mais le monde est petit ».

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

Les interviewes en vidéo seront diffusées bientôt

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert du 1er juillet au 31 aout 2015.

—————————————————————–

Étape 4: Chicago (jour2)

 CHICAGO: jour 2

OLD TOWN SCHOOL OF FOLK MUSIC CHICAGO

Hier soir, nous avons diner très chiquement chez Thierry Lefeuvre, chef cuisinier du restaurant français Le Froggy’s.
Aujourd’hui, nous avons un rendez-vous très important avec la radio publique décentralisée NPR qui sappelle WBEZ et qui diffuse sur cette troisième plus grande ville américaine et ses 2,7 millions d’habitants pour la matinale culturelle de 9h à 10h.

Breizh Amerika à Chicago

Breizh Amerika à Chicago

L’animateur est Tony Sarabia. Les musiciens et chanteurs sont très impressionnés par les studios et l’accueil fait aux invités du jour: le Breizh Amerika Collective 2015. l’enjeu: Si nous faisons une bonne prestation et présentation de notre musique, cela devrait attirer du public ce soir au très célèbre et charismatique théâtre du Old Town School of Folk Music de Chicago: L’école de musique à l’image de celle que l’on retient du film et feuilleton télévisé « Fame ». Le journal New York Time considère d’ailleurs cet endroit comme le plus prestigieux de la ville et qu’il fallait que tout bon Américain aille voir, au moins une fois dans sa vie, un concert « live » à cet endroit où ont déjà joué, depuis son ouvert vers 1950, des personnes comme Pete Seeger.

wbez

wbez

L’animateur de cette matinale présente les chroniques habituelles et culturelles. Toutes les interviews sont en directs puis pause reportage et le Collective s’installe à son tour. 9h40: On the air, Charles Kergaravat, président de Breizh Amerika, répond aux questions et décrit parfaitement notre culture et notre langue bretonne en voie de disparition. Les artistes bretons ont chantés trois morceaux de musique et ont fini l’émission à l’heure pour le décrochage des informations nationales de 10h à la grande satisfaction du staff technique qui savent qu’ils ont bien informé l’auditeur ce matin sur la « Brittany ».

Ecouter l’émission de WBEZ Chicago (VO in english)

Tony Sarabia

L’animateur de WBEZ, Tony Sarabia, reçoit Breizh Amerika Collective

Les studios de WBEZ, sont situés sur le port. Comme nous sommes près du centre-ville de Chicago, nous allons déjeuné et visiter le plus haut gratte-ciel Hancock.
Puis le Breizh Amerika Collective 2015 se rend à la salle concert du Old Town School of Folk Music de 400 places pour les essais et s’enchaîne le concert.

Un jeune breton s’installe avec son amie devant notre caméra, il s’appelle Florian Coquerel, il porte la marinière, le cabic marin et le bonnet rouge. Je ne pouvais pas le manquer. A la fin du concert, c’est Ophélie Le Troadec, sœur de son frère connu dans le domaine de la musique bretonne.

Old Town School Theater of Folk Music

Essais au Old Town School Theater of Folk Music

Exclusivité de RMNFM: le concert au Old Town School Theatre de Chicago

 

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

Les interviewes en vidéo seront diffusées bientôt

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert du 1er juillet au 31 aout 2015.

—————————————————————–

Etape 3: Cleveland

CLEVELAND (Ohio)

Deiz mat Cleveland!

vue du centre-ville de Cleveland

vue du centre-ville de Cleveland – Breizh on the road

Dans le cadre de la fête de la Bretagne, le groupe Breizh America Collective 2015 a quitté Rochester lundi matin 18 mai pour Cleveland dans l’Ohio: 5 heures de route…pour cette troisième ville étape du « sixty days tour » ( tournée de six jours). La bande garde un très bon souvenirs de Rochester.

Breizh on the road

Breizh on the road

Cleveland est une étape expérimentale…

En effet, pas de communauté bretonne pour nous accueillir là-bas. Charles Kergaravat, président de Breizh Amerika, nous informe que cette étape est imposée techniquement car nous sommes attendus à Chicago, mardi… et faire la route de Rochester à Chicago aurait été une étape trop longue pour nos artistes.
Nous avons concert ce soir dans un bar-restaurant-blues Wilbert’s dans le centre-ville juste en face du fameux stade de baseball des Indians. La ville ne compte « que » 370 000 habitants.
La ville est calme: il n’y a pas match ce soir.

Breizh on the road: façade avant du Wilbert's

Breizh on the road: façade avant du Wilbert’s

Façade arrière du Wilbert's

Façade arrière du Wilbert’s

Lorsque nous arrivons dans la salle de concert, cela ressemble au « saloon » où l’on boit de la bière sans modération que l’on trouve dans les albums de Lucky Luke.
L’affiche de la venue du Collective 2015 voisine celles des concerts country et de groupes connus. Un panneau rond « interdit » représentant un révolver barré de cet interdiction de porter cet arme, nous met un peu dans l’ambiance: « Pas de reuz ici ce soir »!…

Les musiciens font des essais de voies et réglages de niveaux et nous passons à table: il est 18h. Y aura t’il du public, y aura t’il des Bretons dans cette ville calme ce soir? Charles nous dit que sincèrement, il n’en sait rien.

Spécialités du Wilbert's: Les ribs

Spécialités du Wilbert’s: Les ribs

Nous nous asseyons autour d’une grande table et ici, la spécialité est le « rib » (fameux travers de porc). Ils seront immenses et les premiers spectateurs arrivent et commandent aussi car le concert commence bientôt à 6:30 pm. Il faut manger avant car les cuisines ferment.

Finalement, on rencontrera un couple de Breton de Concarneau qui sont ici depuis plusieurs années: Michèle Le Moing mariée avec Hussein, sont venus avec leur fils Melwan. Hussein est originaire du Maroc mais se revendique Breton; il a fait ses études à l’UBO de Brest et est chercheur dans le domaine des technologies aqua-marines. Michèle est informaticienne et tous les deux étaient membre du Cercle Celtique de Concarneau… il y a 24 ans.
Michèle nous dit être heureuse ici et nous présente son fils, 12 ans, qui passe ses vacances régulièrement à Concarneau et Pont L’abbé où demeurent la famille. Melwan joue du violon et souhaiterait trouver un professeur de violon en Bretagne pour cet été car il voudrait se spécialiser dans la musique bretonne (nous contacter BTA).

Breizh Amerika au Wilberts

Breizh Amerika au Wilberts

Breizh on the road: Thomas Moisson, accordéonniste

Breizh on the road: Thomas Moisson, accordéonniste

Mike, un grand et jeune Américain vient nous aborder en français avec un fort accent. Il est seul ce soir et s’excuse de n’avoir pas pu faire venir son amie et sa belle-mère qui demeurent ici. Elles sont de Treffrin… Puis, c’est Annie Jouan, de Nantes, professeur de français qui nous aborde et nous dit que cela est dommage de n’avoir pas eut plus d’information car il aurait pu attirer encore plus de monde. Elle a pris connaissance de ce concert par le courriel du consulat de France deux jours plus tôt. Elle a adoré et souhaite que le groupe revienne l’année prochaine. Il faudrait plus de concert de musique bretonne!

ICI BIENTÔT: 3 VIDÉOS et LE CONCERT 

Finalement, des contacts sont pris: Mike revient à Treffrin cet été. Il est tombé dans la musique bretonne au Festival Interceltique de Lorient l’année dernière et le Collective 2015 l’a convaincu ce soir! Hussein et Michèle qui se sont immédiatement mis à danser nous avoue avoir oublié les pas de la gavotte après ces années aux États-Unis: la gavotte « mod amerika » est inventée.
Gordon Van Meter, président des Meet Up en langue française de Cleveland découvre le coté celtique de la France. Il nous dira que Cleveland est jumelé avec Rouen… Il nous invite à visiter le Rock’n roll Hall of Fame et le musée des Arts de Cleveland…

Breizh on the road à Cleveland

Breizh on the road à Cleveland

Finalement, l’étape était intéressante!

Kénavo Cle!

Breizh on the road: Kénavo Cle

Breizh on the road: Kénavo Cle

 

 

 

 

 

 

 

Michèle, Melwan et Hussein, originaires de Concarneau

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert jusqu’au au 31 aout 2015.

—————————————————————–

Etape 2: Rochester

ROCHESTER

Nous quittons New York en voiture ce matin: environ 6 heures de route jusqu’à Rochester dans l’état de New York. Hier soir, la soirée WFMU live au café-concert d’Olivier Conan, s’est terminée tard.

Breizh on the road

Breizh on the road: En route pour Rochester…

Nous traverserons plusieurs états pour arriver à Rochester vers 16h30. On nous attend avec beaucoup d’intérêt puisqu’ici ce sont les comités de jumelage Rochester-Rennes qui organisent la soirée. On peut dire que nous sommes un peu « au pays » car ce comité de jumelage existe depuis 1958. Il existe une communauté française à forte domination bretonne à Rochester.

Rochester: centre-ville

Rochester: centre-ville

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

La salle de Little Theater se trouve au centre-ville de cette ville très mignonne et bien tenue. Le printemps vient d’arrivée et les fleurs donnent une agréable sensation. Le soleil est au rendez-vous. Nous sommes accueilli par Hannah Barry, présidente de l’International Sister Cities of Rochester*. Hannah a fait ses études à Rennes et connait donc la musique du Collective 2015 de Breizh Amerika. Avec elle, Raymond Griswold, président du Comité de jumelage Rochester-Rennes et le conseiller municipal délégué par le maire de Rochester, Michael Leach.

*Signalons que Cracovie en Pologne est également jumelée avec Rochester.

On nous informe que nous serons hébergés chez l’habitant ce soir: membres des comités de jumelage et aussi des membres de l’Alliance Française.
La salle du Little Theatre est une salle où le dimanche après-midi, on vient dîner et assister au concert: Ce soir, ce sera le groupe breton du Breizh Amerika Collective 2015, sous la direction musicale de Armel An Higer, créé spécialement pour l’occasion.

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Nous rencontrons dans le publique des jeunes comme Kévin Le Blévec, de Rennes, professeur de français, Cathy Rappazzo, Mireille Le Breton, présidente de l’Alliance Française. Et puis, des Bretons moins jeunes comme Rachel Méliarenne, originaire de Langonnet, sa fille, Muriel, mariée à Herman Kerhors, originaire de Scaër qui sont venus avec leurs enfants qui ont dans les mains le drapeau breton du Conseil Général de Bretagne.

Famille Méliarenne et Kerhors

Famille Méliarenne et Kerhors

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Le concert se termine par un fest-noz général sous les rappels de l’assistance. Ici, à Rochester, on sait danser comme en Bretagne ce qui démontre la qualité du travail des associations.

Charles Kergaravat, président de Breizh Amerika et Alain Leclere, responsable du groupe retiennent un excellent souvenirs de cette soirée qui s’est terminée au restaurant italien « Veneto » avec remise officielle de cadeaux bretons aux familles d’accueil: les crêpes de chez Mahé de Gourin ont été largement appréciées et réclamées. Elles seront dévorées au petit déjeunes chez ses connaisseurs.

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Little Theatre de Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Le lendemain: départ pour Cleveland (Etape 3)

Breizh Amerika à Rochester de gauche à droite: Anne Lutkus, Michael Leach, conseiller municipal en charge des jumelage, Raymond Griswold, Président du Comité de Jumelage entre Rennes et Rochester.

Breizh Amerika à Rochester de gauche à droite: Anne Lutkus, Michael Leach, conseiller municipal en charge des jumelages, Raymond Griswold, Président du Comité de Jumelage entre Rennes et Rochester.

Breizh Amerika à Rochester: Photos des bénévoles qui hébergeaient le Collective 2015.

Breizh Amerika à Rochester: Photos des bénévoles qui hébergeaient le Collective 2015.

 

 

Anne Lutkus, originaire du Kentucky

Grand merci à Rochester pour son formidable accueil! Nous garderons un très grand souvenirs…

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert du 1er juillet au 31 aout 2015.

—————————————————————–

 

Etape 1: New York

Le Breizh Collective et les Garifuna au Meridian de New York

Le Breizh Collective et les Garifuna au Meridian de New York. May 14th : NYC, NY – Meridian23 – Brittany & Garifuna musical exchange – 7pm

C’est samedi soir, 16 mai 2015, que j’ai atterris à JFK: Good morning New-York.
Depuis deux ans, la collaboration entre BTA de Gourin et Charles Kergaravat fonctionne. De nombreuses associations et entreprises bretonnes participent à notre tournée “Breizh on the road” en hommage à l’Américain Jack Kérouac dont les ascendants venaient du Canada et ses ancêtres de la région d’Huelgoat.
Le 5 aout dernier, l’association américaine Breizh-Amerika a été créée officiellement à Gourin au château de Tronjoly (lire la suite…).
A l’occasion de la fête de la Bretagne du Conseil Régional de Bretagne, un grand tour des États-Unis est organisé pour le groupe breton créé spécialement à cet occasion afin de faire connaitre la culture bretonne aux Américains.

Ils sont déjà à New-York depuis une semaine pour certains comme Alain Leclere de Lothey, Armel An Higer de Sainte-Marine, et plus encore comme
Gaëtan Granjean de Rennes et Thomas Moisson de Lorient. Une bonne brochette de Bretons finalement!
Ils ont déjà joué cette semaine à l’Irish Arts Center et au Méridian de New-York. Des séquences ont été filmées par France 3 et feront l’objet d’un documentaire cinématographique sur les Bretons de la région de Gourin émigrés aux États-Unis. Diffusion prévue selon le réalisateur, Philippe Orriendy, en automne 2015.

Breizh Amerika Collective au Irish Arts Center May 13th : NYC, NY - Irish Arts Center - 7pm

Breizh Amerika Collective au Irish Arts Center. May 13th : NYC, NY – Irish Arts Center – 7pm

Deux ans de travail:

Garifuna

Carte des Garifunas

Lorsque Charles Kergaravat était président-cofondateur de BZH NY, des bagadou sont venus défiler à New York pour la Saint-Patrick et des contacts ont été pris par les compères Alain et Armel avec une autre population d’émigrés à New-York dont la langue est maltraitée, les Garifuna qui sont d’origine des Caraïbes et plus particulièrement des iles Saint-Vincent puis de l’Honduras en Amérique centrale. Ce peuple embarqué de force d’Afrique a été opprimé par les colons mais ils n’ont finalement jamais été esclaves et ont toujours résisté: ils se sont mixés avec les populations indigènes et ont formé ce peuple fière comme nous.

Breizh Colletive 2015: Armel An Heger, James Lovell et Alex Colon au studio Tédesco dans le New-Jersey

Breizh Colletive 2015: Armel An Heger, James Lovell, Owusu Slater et Alex Colon au studio Tédesco dans le New-Jersey

Aujourd’hui, les trois percussionnistes Garifunas doivent enregistrer sous la direction d’Armel An Heger dans le studio Tedesco du New-Jersey.
Ils doivent enregistrés sur les bandes numériques en vue de créer un CD commun qui sera finalisé en Bretagne. De nombreux bienfaiteurs ont participé à ce crowdfunding par Internet sur Kisskissbangbang.com avec une vidéo enregistrée au studio de RMNFM.com (visible encore sur Internet).
Le gros autobus noir loué pour transporter chanteurs et musiciens se dirige maintenant dans le quartier New-Yorkais désormais à la mode « Harlem » où demeurent les Garifunas.
Tous le monde embarqué, nous partons enregistrer pendant près de 6 heures. Il faut que ce soit parfait! Je découvre en primeur ce mixage et je vous informe que cela me plait mais je ne suis pas spécialiste de la musique bretonne.

WFMU: enregistrement live du Breizh Collective 2015: Armel An Heger, Alain Leclere et Thomas Moisson arrivent devant Le Barbès dans le Brooklyn.

WFMU: enregistrement live du Breizh Collective 2015: Armel An Heger, Alain Leclere et Thomas Moisson arrivent devant Le Barbès dans le Brooklyn.

LIVE SUR WFMU
Il faut faire vite maintenant car nous avons du retard. Nous devons nous rendre dans le Brooklyn et ce n’est pas à coté.
L’émission de Rob Weisner, le très connu animateur à chemise à fleur de cette radio locale libre invite 5 groupes de musiciens ce soir.
Ce “Monsieur” connait toutes les musique du monde… et la musique bretonne aussi mais il cherche la nouveauté principalement.
Nous sommes les troisièmes à passer et l’émission est déjà commencée. Nous sommes dans les bouchons mais on arrivera 15 minutes avant de passer à l’antenne.
Elle se déroule au Café-concert Le Barbès où je découvre que le patron est Olivier Conan, Lorientais d’origine.
Il s’agit d’un bar très ouvert et très branché où l’on peut découvrir de nouveaux talents.
Le groupe précédent à des origines Allemandes, le suivant Israélites etc… Mais que des communautés vivant à New-York.
Rob Weiser et son épouse-partenaire-technicienne sont aux anges: des Bretons avec des Garifunas font une nouvelle musique? (réécoutez l’émission de WFMU ). Il est le premier à diffuser ce nouveau son à New York et ses millions d’habitants.

Rob Weisberg

Rob Weisberg

Rob Weisberg

Transpacific sound paradise: Rob Weisberg sur WFMU

Les Bretons et Garifunas joueront trois morceaux: le public, tout acquis à la musique de Rob Weiser explose de joie. La bière coule et la soirée « live »
radiodiffusée se termine.

Ecoutez l’émission en entier: https://wfmu.org/playlists/shows/60742

 

Nous rencontrons un ancien banquier reconvertit dans les investissements pour les particuliers Rédouane Guébli, Breton émigré avec son épouse et sa petite famille de Sainte-Anne d’Auray: Il n’est pas un fan de l’émission de Rob mais il a aimé.
Rédouane s’est déplacé spécialement pour voir le Collective 2015.

Nous discutons avec le patron du Barbès et découvrons qu’il a émigré depuis environ 30 ans. Originaire de la région de Lorient.

Olivier Conan, patron du Barbès

Olivier Conan, patron du Barbès

Rédouane Guebli de Sainte-Anne d'Auray

Rédouane Guebli, homme d’affaire, de Sainte-Anne d’Auray

 

Demain départ à 8h00 pour notre étape 2: Rochester

 

A venir: la vidéo du concert WFMU en live

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

Les interviewes en vidéo seront diffusées bientôt

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert du 1er juillet au 31 aout 2015.

—————————————————————–