Archives de Catégorie: Collective

Retour sur « Breizh on the road » 2015 (le film)

Filmé entièrement aux USA du 16 au 22 mai 2015 – 1h10:

Lors de la Fête de la Bretagne 2015, Charles Kergaravat, président de l’association Breizh-Amerika a envoyé quatre musiciens et chanteurs Bretons faire une tournée aux États-Unis pour promouvoir la culture bretonne auprès des Américains.

Ce film retrace la tournée d’une semaine dans les villes de New-York, Rochester, Cleveland, Chicago, Albuquerque et Santa-Fé…

Durant ce voyage, Jean François Baudet, président de Bretagne TransAmerica à Gourin, rencontre des Bretons installés aux Etats-Unis.

Jean François Baudet et Charles Kergaravat interview différentes personnes…

 

Remerciements:

sponsors

sponsors

 

Les membres du Breizh Amerika Colletive 2015 (Bretons et Garifunes): Armel An Heger, Alain Leclere, Gaëtan Grangjean, Thomas Moisson, James Lovell, Owusu Slater et Alex Colon

Fête de la Bretagne 2016

Fête de la Bretagne 2016

 

La Grande Traversée

logos

LA GRANDE TRAVERSÉE est l’histoire unique de l’émigration massive de Centre-Bretons en Amérique du Nord.
Il s’agit d’un film cinématographique réalisé par Philippe Orreindy qui dure 52 minutes.
Il a été diffusé la première fois au Cinéma Jeanne d’Arc vendredi 6 novembre 2015…

Visualiser la vidéo complète ici (vALABLE SEULEMENT 6 JOURS sur le site de france 3)

Christiane Jamet dans le film LA GRANDE TRAVERSEE

Christiane Jamet dans le film LA GRANDE TRAVERSEE

Le réalisateur et les acteurs

La Grande Traversée

La Grande Traversée

PREMIÈRE  du vendredi 6 novembre 2015 à 18h.

La plus grande histoire de l’émigration bretonne.

La Grande Traversée

La Grande Traversée

Synopsis: Gourin petite ville de 5000 âmes aux confins du Morbihan a été au cœur de « la plus importante histoire de l’émigration bretonne ».

Dès la fin du 19ème, poussés par la nécessité, ils seront des milliers à faire « la grande traversée » pour aller tenter leur chance aux États-Unis.

« On estime à quelques 115 000 le nombre de Bretons ayant émigré aux Amériques entre 1880 et 1970. Durant la même période, plus de 800 000 Bretons émigraient dans d’autres régions de France. Un Breton sur sept part donc aux Amériques. L’histoire de Gourin et sa région est intimement liée à l’émigration bretonne vers les États-Unis et le Canada.

A travers des témoignages intimes et documents d’époque, ce film raconte cette formidable épopée humaine.

Film de Morgane Groupe avec le soutien de la Région Bretagne en partenariat avec le CNC, de la Procirep et de l’Angoa.

Une scène inédite de Gourin vue par un drone au début du film…

drone à Gourin

Images inédites de Gourin par un drone

Le film et le realisateur

Durée: 52 minutes

Année: 2015

Réalisateur: Orreindy Philippe
Production:Bleu Iroise Arsenal
Diffuseur: France 3 Bretagne
Date: Samedi 14 novembre 2015 à 15h20 sur France 3 Bretagne
Lundi 23 novembre 2015 à 8h50 sur France 3 Bretagne, Pays de la Loire, Basse et Haute-Normandie, Paris Ile de France et Centre-Val de Loire

Genre: Documentaire / unitaire

Philippe Orriendy

Philippe Orreindy

Philippe ORREINDY: Auteur – réalisateur

Depuis une quinzaine d’années, Philippe Orreindy a réalisé plus de 200 films : commandes pour de grands groupes, documentaires et séries de shorts à caractère culturel pour la télévision.

Après le succès de son court-métrage « J’attendrai le suivant… » (nommé aux Oscar, aux César et qui a reçu plus de 35 prix internationaux, dont l' »European Film Award”, l’Oscar européen), il s’est dirigé également vers l’écriture de fiction de long-métrage.

Deux ans de travail… en collaboration avec Bretagne TransAmerica.
Ce film documentaire long métrage de Philippe Orriendy sur l’émigration bretonne « La Grande Traversée » a été largement documenté par Bretagne TransAmerica et a été tourné avec des membres de notre association comme: Christiane Jamet, Josette Jouas, Joël Sévénéant et Charles Kergaravat…

Cinéma Jeanne d'Arc

Cinéma Jeanne d’Arc

Cinéma Jeanne d’Arc: 

 

La projection a été suivie d’un débat avec le public, et d’un cocktail. Bleu Iroise, en partenariat avec le service communication de France 3, a coordonné l’organisation de cette soirée.

RÉACTIONS DU PUBLIC:

La plupart des 150 spectateurs ont appréciés le film. La salle de cinéma était presque complète. De nombreuses personnes présentes avaient un rapport avec l’émigration: soit ils avaient eux-même émigrés ou soit ils avaient ou ont encore de la famille aux États-Unis et au Canada. Les images de ces Bretons que l’on connait alternaient avec celle des guerres et de pauvreté. Les témoignages des acteurs font passer de la joie à des souffrances et inversement. L’émotion est là et a été ressenti au fond de nous car cette histoire, tout le monde la connait finalement! Ici Philippe Orreindy nous apporte son professionnalisme avec la narration, les archives, les images et le son.

De nombreuses anecdotes sont revenues en mémoire et de nombreuses personnes voulaient raconter leurs propres histoires de famille et notamment l’histoire du grand-parent ou arrière grand-parent revenu du Canada pour la guerre…

Ce film cinématographique explique l’émigration vers les USA et le public ravi du résultat réclame maintenant la suite: Le Canada.

Mais les budgets ne sont pas là nous répondra la production.

NOTRE RENCONTRE

Notez que Philippe Orreindy a pris contact avec Bretagne TransAmerica il y a presque 3 ans grâce à l’intermédiaire de Matthieu Peron, le directeur du Cinéma de Gourin qui avait organisé un festival du court métrage et Philippe Orreindy présentait à l’époque un film sur l’Art dans les chapelles…Philippe avait été étonné de voir une statue de la Liberté à Gourin. Matthieu Peron m’a présenté  le réalisateur… et voila l’histoire! Philippe est allé à New-York et a rencontré aussi les Bretons d’Amérique comme Charles Kergaravat de Breizh Amerika qui témoigne avec ses trois nationalités: Américaine, Française et Bretonne.

LES ARCHIVES

D’ailleurs de nombreuses questions se posent concernant les archives de ce film. Des archives cinématographiques proviennent de grandes maisons comme la Cinémathèque de Bretagne et l’INA concernant les vues de guerre du coté de Brest. Les photos de famille et les vidéo amateurs proviennent des membres de Bretagne TransAmerica principalement. Depuis une dizaine d’année, BTA collecte des photos et des documents vidéo qui sont présents dans le film. Ces documents ont été sauvés grâce à notre volonté de préserver notre histoire et aussi financièrement grâce à la volonté des élus locaux de la municipalité et de la communauté de commune. Les autres paliers gouvernementaux ne participent pas…

TEMOIGNAGES:

Vous souhaitez témoigner sur l’histoire de votre grand-parent ou bien la votre autour d’un café-crêpe?

Bretagne TransAmerica souhaite vous enregistrer aussi!

Téléphonez-nous au: 06 65 13 08 65 (Jean François Baudet, président)

ou par mail: bretagnetransamerica@hotmail.fr

Nous recherchons notamment des documents sur le Canada et les États-Unis. Si vous avez des films super 8 ou des vidéos, ce serait le bonheur!

 

 

 

 

Expositions de Tronjoly: c’est parti!

Tronjoly. Coup d’envoi des expositions d’été – Gourin – Le Télégramme, quotidien de la Bretagne

Les désormais traditionnelles expositions d'été au château de Tronjoly ont été inaugurées samedi en fin de matinée.

Les désormais traditionnelles expositions d’été au château de Tronjoly ont été inaugurées samedi en fin de matinée.

Breizh on the road

Breizh on the road

Vernissage Tronjoly

Vernissage Tronjoly

Expositions de photos et reportage-vidéo au Château de Tronjoly

Expo ouverte jusqu’au 6 septembre 2015 au château de Tronjoly à Gourin

Vidéos visibles au château de Tronjoly

 

Voir les vidéos

Expo de 24 photos du « Breizh on the road » (6 étapes – 6 villes)

Expo-photo Breizh Amerika

Expo-photo Breizh Amerika

Le Collectif Breizh Amerika a récemment complété une tournée de six villes américaines, apportant la culture et la musique bretonnes, rarement exportées, à l’auditoire américain.

« Le Collectif 2015 » s’est rendu à New York, Rochester, Cleveland, Chicago, Santa Fe et Albuquerque travaillant et créant des partenariats avec des organisations communautaires locales et leurs acteurs afin de favoriser la mise en place de nouveaux réseaux et relations tout en accroissant la sensibilisation du public pour la Bretagne, et en faisant la promotion de la Fête de la Bretagne à travers les USA .

Etape 6: Santa Fé

Santa Fé (Nouveau Mexique)

Aujourd’hui, vendredi 22 mai 2015, il est 6h du matin. Nous sommes encore à Albuquerque à l’hôtel BAYMONT INN & SUITES et ici les hôtels, offrent un service de buanderie. Je descends donc au rez-de-chaussée et me retrouve à laver mon linge sale avec un « biker ». En effet, cette nuit, ils sont une vingtaine a avoir fait étape dans notre hôtel comme le démontrent les nombreuses motos de marque « Harley » sur le parking. Le nom de la bande est « Angels Lovers »!…

Quand ils partiront, vers 9h, c’est un concert de moteur qui résonnera et finira par réveiller la bande du « Breizh Amerika Collective« …

Annie's Soup Kitchen tenu par Marie Le Jeune

Annie’s Soup Kitchen tenu par Marie Le Jeune

Ce matin, nous petit déjeunons léger à l’hôtel car nous allons prendre un déjeuner complet chez Annie’s Soup Kitchen,  une Bretonne de Plouvorn qui est venu voir le concert à Albuquerque, hier soir.

Marie  Elsner née Le Jeune

Marie Elsner née Le Jeune

En fait « Annie » est le nom du restaurant et c’est Marie Le Jeune qui en est la propriétaire. Marie est très dynamique et tient ce restaurant avec une demi-douzaine d’employés. Elle est spécialisée dans le petit-déjeuné et déjeuné américain mais plutôt Néo-méxicain: http://www.anniessoupkitchen.com

Elle nous prépare des burritos, des tortillas, des omelettes géantes accompagnées de pommes de terre sautés, « beans mexicains », salade,  pancakes au beurre ou au sirop d’érable qui nous régaleront… Marie est ici depuis décembre 1999. Elle est marié avec Monsieur Elsner, un Américain pure souche,  depuis 15 ans et elle serait très heureuse de recevoir des Bretons de passage dans son restaurant… surtout s’ils sont du pays Léonard! Elle nous avouera son admiration pour les bonnets rouges et un certain Thierry Merret of course!… Nous serons tous admiratifs de Marie de Plouvorn, de part son courage pour son parcourt et sa gentillesse à notre égard.

Nous sommes obligé de partir car on nous attend à Santa-Fé pour le concert de ce soir!…Nous prenons donc la fameuse route 66.

route 66

route 66

La route 66

A l’origine, cette route a été construite dans l’ouest pour joindre Chicago à Los Angeles. Depuis, elle a été modifiée et mise en autoroute. Nous rencontrons d’autres « bikers » qui pavanent cette route historique et notamment dans ce petit village appelé « Madrid » qui était devenu une ville fantôme et qui maintenant est très dynamique car très typique du Far West.

Madrid

Madrid

Dans ce village, nous régalons nos yeux car nous avons l’impression d’être dans un film de Cow-boys et qu’ici commence la conquête de l’ouest.

Nous apprenons qu’un article est paru dans le grand journal du Nouveau Mexique « New Mexican » avec des éloges sur notre groupe de musiciens et chanteurs « The Collective ».

New Mexican Press

New Mexican Press

Ce soir, le dernier concert à lieu au Gig Performance Space de Santa-Fé. La petite salle est comble: On fera la rencontre de Francophiles comme Walter et d’un ancien musicien du groupe « Gwendal », Richard Caust qui demeure ici à Santa-Fé. Bien entendu, nous rencontrerons des Bretons comme Caterine Visot originaire de Saint-Brieuc et qui demeure ici depuis près de 50 ans… et Florence Goulesque, professeur de français.

(interview à venir: repasser plus tard)

Gig Performance Space

Gig Performance Space à santa-Fé NM

Neal Copperman, responsable de l’association AMP CONCERTS qui nous accompagne au Nouveau Mexique nous présente son association et les raisons pour lesquelles il accueille la délégation bretonne Breizh Amerika.

(Interview de Neal Copperman: revenir plus tard)

Ensuite, pour conclure notre « Tour des États-Unis », Neal nous invite à fêter notre périple chez le sympathique couple Charo Shaffer et Bernardo « Mat » Pérez qui nous offrent la paella néo-mexicaine. Forcement, la soirée fut un échange de culture typique Néo-mexicaine avec des influences hispaniques mélangées à notre culture Celtique fortement influencée par la musique bretonne… Les musiques sont des moments magiques pour l’apprentissage des danses et l’échange de culture. Nous conserveront un souvenirs mémorable de ces nouveaux amis. Comme me confiera »Mat », notre hôte, ancien chef du FBI local, avec des origines des Landes par sa mère, collectionneur d’un fusil de chasse français du 18e siècle, heureux de nous recevoir dans son hacienda avec ses amis d’origines différentes: « Ma maison est grande mais le monde est petit ».

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

Les interviewes en vidéo seront diffusées bientôt

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert du 1er juillet au 31 aout 2015.

—————————————————————–

Etape 5: Albuquerque

Albuquerque

Ce matin, nous sommes encore à Chicago (Illinois) et nous devons nous lever de bonne heure (et de bonne humeur) car c’est le départ pour Albuquerque au Nouveau Mexique: nous devons rendre la voiture de location  et prendre l’avion… L’avion, c’est comme prendre le car ou le train, ici aux États-Unis…

Il est 8h40 et nous montons dans l’avion… Une bonne partie de l’équipe dormira car nous avons fêté notre succès hier soir… Il y a 3 heures de vol et un changement de fuseau horaire. Nous arrivons donc à Albuquerque à 10h45…

Breizh Amerika à Albuquerque

Breizh Amerika à Albuquerque

Nous devons relouer un nouveau véhicule et nous rendre à l’hôtel. Cet après-midi, nous avons conférence à la Bibliothèque Municipale d’Albuquerque. La conférence, c’est Charles Kergaravat qui la fera avec des interruptions du groupe Collective 2015 et des questions et réponses sur la langue bretonne, l’histoire, la culture, la musique et la danse…

Nous partageons la pluie:

Nous notons qu’un grand orage a eut lieu pendant la conférence (rien d’étonnant pour les Bretons que nous sommes… mais nous apprendrons plus tard que cela faisait deux ans qu’il n’avait pas plu car ici c’est un « désert » et cette pluie était la bienvenue: De là à reconvertir nos Bretons en faiseur de pluie, il n’y a qu’un pas!…)

Interwiews au Juan Tabo Library:

Sharon Berman, bénévole de l’association AMP (Albuquerque Music Presenters) donne son commentaire sur la conférence de Breizh Amerika à la bibliothèque municipale d’Albuquerque (Juan Tabo Library) qui avait pour thème la Bretagne (histoire, culture, langue, musique, danse…) avec le Collective 2015 et Charles Kergaravat, président…

 

Carlo Johnson, Amérindien, membre de l’association AMP, organisatrice de concerts…

 

Catherine Y. Fridey, Franco-américaine mariée avec un Capiste de Cléden Cap Sizun…

Article complet à venir

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

Les interviewes en vidéo seront diffusées bientôt

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert du 1er juillet au 31 aout 2015.

—————————————————————–

Etape 4: Chicago (Jour 1)

CHICAGO (État de l’Illinois)

Nous quittons Cleveland où nous avons rencontré quelques Bretons alors que ce n’était pas gagné d’avance. Ils sont partout les Bretons!

Nous arrivons enfin à Chicago sans vous signaler que nous avons petit déjeuné dans une ville appelé Toledo dans un breakfast de la banlieue industrielle en cours de désaffection. Il mérite un article à part ce restaurant « boui-boui » de haut de gamme.

Toledo

Toledo

Cela fera l’objet d’ un reportage photo sur notre site web btagourin.com et probablement une ou deux photos seront présentées au château de Tronjoly du 1er au 31 aout sur le thème « Breizh on the road » car ce restaurant est magnifiquement décoré.

LE FROGGY’ RESTAURANT CHICAGO IL

Fête de la Bretagne au Froggy's de Chicago

Fête de la Bretagne au Froggy’s de Chicago

La salle de concert de ce soir est un restaurant français tenu par un chef Breton de Rennes, Thierry Lefeuvre: Le Froggy’s (la grenouille en anglais et en hommage aux Français).

Le Froggy's de Thierry Lefeuvre

Le Froggy’s de Thierry Lefeuvre (au centre), Nicolas Rouault (à gauche) et Thierry Macé (à droite)

Lorsque nous arrivons, tout le monde est sur le pont. Les convives arrivent vers 18h: On mange très tôt ici… Le thème est la Bretagne bien sur et nos artistes chanteront a capella dans ce « chic » restaurant.

Corentin Chon et Dan Newcomb

Corentin Chon présente ses muscadets à Dan Newcomb président-fondateur des Gourmets de Chicago

Un Breton de Nantes nous accompagne depuis Rochester dans ce tour des États-Unis avec Breizh Amerika: Corentin Chon  (corentin.chon@josephmellot.com) présente les vins de la société Joseph Mellot de Nantes. Il est fils d’un producteur de muscadet produit en Bretagne. Ce soir, il présentera ses vins blancs, rouges et crémants qui accompagnent le menu du chef et présentera ses crus tout au long du repas. L’association des gourmets de Chicago sont là en la personne de Dan Newcomb (président de Chicago Gourmet).
Nous apprenons que la fille de l’homme qui a piloté la mission Apollo 13 est présente. De nombreux notables sont présents et Charles les informera que Saint Yves est le Saint Patron des avocats... La fête des Bretons est aujourd’hui en ce 19 mai 2015.

Thierry Lefeuvre dirige cette soirée d’une main de maître bien sur. Il m’invite aux cuisines qui sont impeccables. Une brigade de 14 personnes environ, dont une majorité de Mexicains. Et puis, le chef me présente le Breton Nicolas Rouault

Nicolas épluche les carottes naines qui accompagneront un de nos plats. Ce jeune Breton originaire de Montfort-sur-Meu est aux USA depuis environ deux ans. Il se plait ici et accepte une interview.
Le repas commence et cette soirée est un enchantement. Je n’ai jamais assisté à une harmonie bretonne en honneur de notre région comme celle que je vis ce soir!…

Breizh Amerika Collective au Froggy's de Chicago

Breizh Amerika Collective au Froggy’s de Chicago

Les musiciens et chanteurs du Breizh Amerika Collective présentent leur morceaux et plaisantent avec ce gratin des « épicuriens de Chicago ». Le charme opère et le chef Lefeuvre sourie en signe de satisfaction. Il a gagné son pari car cette soirée est authentique car tous les « produits » viennent directement de la source jusqu’au consommateur.
Il nous présentera également Thierry Macé de Bécherel qui est responsable du service traiteur du restaurant. Il s’occupe des « parties » pour les événementiels.
Ce sont une trentaine de personnes que dirige Thierry Lefeuvre qui est arrivé par hazard à Chicago, sans le sou, il y a 35 ans déjà. Il nous dira qu’il a commencé avec rien. Quel chemin parcouru!

Vidéo à venir sur Thierry Lefeuvre, Corentin Chon, Nicolas Rouault, Thierry Macé et Dan Newcomb.

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

Les interviewes en vidéo seront diffusées bientôt

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert du 1er juillet au 31 aout 2015.

—————————————————————–

Étape 4: Chicago (jour2)

 CHICAGO: jour 2

OLD TOWN SCHOOL OF FOLK MUSIC CHICAGO

Hier soir, nous avons diner très chiquement chez Thierry Lefeuvre, chef cuisinier du restaurant français Le Froggy’s.
Aujourd’hui, nous avons un rendez-vous très important avec la radio publique décentralisée NPR qui sappelle WBEZ et qui diffuse sur cette troisième plus grande ville américaine et ses 2,7 millions d’habitants pour la matinale culturelle de 9h à 10h.

Breizh Amerika à Chicago

Breizh Amerika à Chicago

L’animateur est Tony Sarabia. Les musiciens et chanteurs sont très impressionnés par les studios et l’accueil fait aux invités du jour: le Breizh Amerika Collective 2015. l’enjeu: Si nous faisons une bonne prestation et présentation de notre musique, cela devrait attirer du public ce soir au très célèbre et charismatique théâtre du Old Town School of Folk Music de Chicago: L’école de musique à l’image de celle que l’on retient du film et feuilleton télévisé « Fame ». Le journal New York Time considère d’ailleurs cet endroit comme le plus prestigieux de la ville et qu’il fallait que tout bon Américain aille voir, au moins une fois dans sa vie, un concert « live » à cet endroit où ont déjà joué, depuis son ouvert vers 1950, des personnes comme Pete Seeger.

wbez

wbez

L’animateur de cette matinale présente les chroniques habituelles et culturelles. Toutes les interviews sont en directs puis pause reportage et le Collective s’installe à son tour. 9h40: On the air, Charles Kergaravat, président de Breizh Amerika, répond aux questions et décrit parfaitement notre culture et notre langue bretonne en voie de disparition. Les artistes bretons ont chantés trois morceaux de musique et ont fini l’émission à l’heure pour le décrochage des informations nationales de 10h à la grande satisfaction du staff technique qui savent qu’ils ont bien informé l’auditeur ce matin sur la « Brittany ».

Ecouter l’émission de WBEZ Chicago (VO in english)

Tony Sarabia

L’animateur de WBEZ, Tony Sarabia, reçoit Breizh Amerika Collective

Les studios de WBEZ, sont situés sur le port. Comme nous sommes près du centre-ville de Chicago, nous allons déjeuné et visiter le plus haut gratte-ciel Hancock.
Puis le Breizh Amerika Collective 2015 se rend à la salle concert du Old Town School of Folk Music de 400 places pour les essais et s’enchaîne le concert.

Un jeune breton s’installe avec son amie devant notre caméra, il s’appelle Florian Coquerel, il porte la marinière, le cabic marin et le bonnet rouge. Je ne pouvais pas le manquer. A la fin du concert, c’est Ophélie Le Troadec, sœur de son frère connu dans le domaine de la musique bretonne.

Old Town School Theater of Folk Music

Essais au Old Town School Theater of Folk Music

Exclusivité de RMNFM: le concert au Old Town School Theatre de Chicago

 

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

Les interviewes en vidéo seront diffusées bientôt

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert du 1er juillet au 31 aout 2015.

—————————————————————–

Etape 3: Cleveland

CLEVELAND (Ohio)

Deiz mat Cleveland!

vue du centre-ville de Cleveland

vue du centre-ville de Cleveland – Breizh on the road

Dans le cadre de la fête de la Bretagne, le groupe Breizh America Collective 2015 a quitté Rochester lundi matin 18 mai pour Cleveland dans l’Ohio: 5 heures de route…pour cette troisième ville étape du « sixty days tour » ( tournée de six jours). La bande garde un très bon souvenirs de Rochester.

Breizh on the road

Breizh on the road

Cleveland est une étape expérimentale…

En effet, pas de communauté bretonne pour nous accueillir là-bas. Charles Kergaravat, président de Breizh Amerika, nous informe que cette étape est imposée techniquement car nous sommes attendus à Chicago, mardi… et faire la route de Rochester à Chicago aurait été une étape trop longue pour nos artistes.
Nous avons concert ce soir dans un bar-restaurant-blues Wilbert’s dans le centre-ville juste en face du fameux stade de baseball des Indians. La ville ne compte « que » 370 000 habitants.
La ville est calme: il n’y a pas match ce soir.

Breizh on the road: façade avant du Wilbert's

Breizh on the road: façade avant du Wilbert’s

Façade arrière du Wilbert's

Façade arrière du Wilbert’s

Lorsque nous arrivons dans la salle de concert, cela ressemble au « saloon » où l’on boit de la bière sans modération que l’on trouve dans les albums de Lucky Luke.
L’affiche de la venue du Collective 2015 voisine celles des concerts country et de groupes connus. Un panneau rond « interdit » représentant un révolver barré de cet interdiction de porter cet arme, nous met un peu dans l’ambiance: « Pas de reuz ici ce soir »!…

Les musiciens font des essais de voies et réglages de niveaux et nous passons à table: il est 18h. Y aura t’il du public, y aura t’il des Bretons dans cette ville calme ce soir? Charles nous dit que sincèrement, il n’en sait rien.

Spécialités du Wilbert's: Les ribs

Spécialités du Wilbert’s: Les ribs

Nous nous asseyons autour d’une grande table et ici, la spécialité est le « rib » (fameux travers de porc). Ils seront immenses et les premiers spectateurs arrivent et commandent aussi car le concert commence bientôt à 6:30 pm. Il faut manger avant car les cuisines ferment.

Finalement, on rencontrera un couple de Breton de Concarneau qui sont ici depuis plusieurs années: Michèle Le Moing mariée avec Hussein, sont venus avec leur fils Melwan. Hussein est originaire du Maroc mais se revendique Breton; il a fait ses études à l’UBO de Brest et est chercheur dans le domaine des technologies aqua-marines. Michèle est informaticienne et tous les deux étaient membre du Cercle Celtique de Concarneau… il y a 24 ans.
Michèle nous dit être heureuse ici et nous présente son fils, 12 ans, qui passe ses vacances régulièrement à Concarneau et Pont L’abbé où demeurent la famille. Melwan joue du violon et souhaiterait trouver un professeur de violon en Bretagne pour cet été car il voudrait se spécialiser dans la musique bretonne (nous contacter BTA).

Breizh Amerika au Wilberts

Breizh Amerika au Wilberts

Breizh on the road: Thomas Moisson, accordéonniste

Breizh on the road: Thomas Moisson, accordéonniste

Mike, un grand et jeune Américain vient nous aborder en français avec un fort accent. Il est seul ce soir et s’excuse de n’avoir pas pu faire venir son amie et sa belle-mère qui demeurent ici. Elles sont de Treffrin… Puis, c’est Annie Jouan, de Nantes, professeur de français qui nous aborde et nous dit que cela est dommage de n’avoir pas eut plus d’information car il aurait pu attirer encore plus de monde. Elle a pris connaissance de ce concert par le courriel du consulat de France deux jours plus tôt. Elle a adoré et souhaite que le groupe revienne l’année prochaine. Il faudrait plus de concert de musique bretonne!

ICI BIENTÔT: 3 VIDÉOS et LE CONCERT 

Finalement, des contacts sont pris: Mike revient à Treffrin cet été. Il est tombé dans la musique bretonne au Festival Interceltique de Lorient l’année dernière et le Collective 2015 l’a convaincu ce soir! Hussein et Michèle qui se sont immédiatement mis à danser nous avoue avoir oublié les pas de la gavotte après ces années aux États-Unis: la gavotte « mod amerika » est inventée.
Gordon Van Meter, président des Meet Up en langue française de Cleveland découvre le coté celtique de la France. Il nous dira que Cleveland est jumelé avec Rouen… Il nous invite à visiter le Rock’n roll Hall of Fame et le musée des Arts de Cleveland…

Breizh on the road à Cleveland

Breizh on the road à Cleveland

Finalement, l’étape était intéressante!

Kénavo Cle!

Breizh on the road: Kénavo Cle

Breizh on the road: Kénavo Cle

 

 

 

 

 

 

 

Michèle, Melwan et Hussein, originaires de Concarneau

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert jusqu’au au 31 aout 2015.

—————————————————————–

Etape 2: Rochester

ROCHESTER

Nous quittons New York en voiture ce matin: environ 6 heures de route jusqu’à Rochester dans l’état de New York. Hier soir, la soirée WFMU live au café-concert d’Olivier Conan, s’est terminée tard.

Breizh on the road

Breizh on the road: En route pour Rochester…

Nous traverserons plusieurs états pour arriver à Rochester vers 16h30. On nous attend avec beaucoup d’intérêt puisqu’ici ce sont les comités de jumelage Rochester-Rennes qui organisent la soirée. On peut dire que nous sommes un peu « au pays » car ce comité de jumelage existe depuis 1958. Il existe une communauté française à forte domination bretonne à Rochester.

Rochester: centre-ville

Rochester: centre-ville

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

La salle de Little Theater se trouve au centre-ville de cette ville très mignonne et bien tenue. Le printemps vient d’arrivée et les fleurs donnent une agréable sensation. Le soleil est au rendez-vous. Nous sommes accueilli par Hannah Barry, présidente de l’International Sister Cities of Rochester*. Hannah a fait ses études à Rennes et connait donc la musique du Collective 2015 de Breizh Amerika. Avec elle, Raymond Griswold, président du Comité de jumelage Rochester-Rennes et le conseiller municipal délégué par le maire de Rochester, Michael Leach.

*Signalons que Cracovie en Pologne est également jumelée avec Rochester.

On nous informe que nous serons hébergés chez l’habitant ce soir: membres des comités de jumelage et aussi des membres de l’Alliance Française.
La salle du Little Theatre est une salle où le dimanche après-midi, on vient dîner et assister au concert: Ce soir, ce sera le groupe breton du Breizh Amerika Collective 2015, sous la direction musicale de Armel An Higer, créé spécialement pour l’occasion.

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Nous rencontrons dans le publique des jeunes comme Kévin Le Blévec, de Rennes, professeur de français, Cathy Rappazzo, Mireille Le Breton, présidente de l’Alliance Française. Et puis, des Bretons moins jeunes comme Rachel Méliarenne, originaire de Langonnet, sa fille, Muriel, mariée à Herman Kerhors, originaire de Scaër qui sont venus avec leurs enfants qui ont dans les mains le drapeau breton du Conseil Général de Bretagne.

Famille Méliarenne et Kerhors

Famille Méliarenne et Kerhors

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Le concert se termine par un fest-noz général sous les rappels de l’assistance. Ici, à Rochester, on sait danser comme en Bretagne ce qui démontre la qualité du travail des associations.

Charles Kergaravat, président de Breizh Amerika et Alain Leclere, responsable du groupe retiennent un excellent souvenirs de cette soirée qui s’est terminée au restaurant italien « Veneto » avec remise officielle de cadeaux bretons aux familles d’accueil: les crêpes de chez Mahé de Gourin ont été largement appréciées et réclamées. Elles seront dévorées au petit déjeunes chez ses connaisseurs.

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Little Theatre de Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Breizh Amerika Collective 2015 à Rochester

Le lendemain: départ pour Cleveland (Etape 3)

Breizh Amerika à Rochester de gauche à droite: Anne Lutkus, Michael Leach, conseiller municipal en charge des jumelage, Raymond Griswold, Président du Comité de Jumelage entre Rennes et Rochester.

Breizh Amerika à Rochester de gauche à droite: Anne Lutkus, Michael Leach, conseiller municipal en charge des jumelages, Raymond Griswold, Président du Comité de Jumelage entre Rennes et Rochester.

Breizh Amerika à Rochester: Photos des bénévoles qui hébergeaient le Collective 2015.

Breizh Amerika à Rochester: Photos des bénévoles qui hébergeaient le Collective 2015.

 

 

Anne Lutkus, originaire du Kentucky

Grand merci à Rochester pour son formidable accueil! Nous garderons un très grand souvenirs…

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert du 1er juillet au 31 aout 2015.

—————————————————————–