Archives de Catégorie: bta

Breizh-Amerika Collective: cru 2015

BAC 2015

Le premier groupe de musiciens « Breizh-Amerika Collective cru 2015 » a enregistré vendredi 30 janvier un clip-vidéo avec les moyens techniques de RMN-FM et RMN-COM* dans les studios SEVENEANT BACKLINE à Gourin.

Breton Music Tour USA May 2015

La nouvelle vidéo réalisée avec les musiciens du BAC2015 (Breizh Amerika Collective 2015) est au montage et sera bientôt en ligne pour le crowdfounding afin de permettre aux Bretons d’aller faire une tournée à travers les États-Unis (5 villes) lors de la fête de la Bretagne St-Yves. C’est unique! Voir le site www.breizh-amerika.com

Ils enregistrerons tout d’abord à New York avec Les Garifunas, peuple originaire des Caraïbes également présent à New York entre le 8 et 16 mai
…. et traverseront le pays. Les concerts sont déjà prévus et cette tournée s’appellera: « Breizh on the road ».

Breizh on the road

Breizh on the road

Breizh on the Road
17 mai : Rochester, NY
18 mai : Cleveland, OH
19 au 21 mai – 21st : Chicago, IL
22 mai : Santa Fe, NM
23 et 24 mai : Albuquerque, NM

 

LE GROUPE EST COMPOSE DE:

Alain Le Clère: Habite Lothey (Centre-Bretagne), chanteur Kan a diskan depuis 40 ans. Il s’est intéressé en particulier au répertoire du Pays Fisel. Il a effectué un important travail de collectage autour de Maël-Carhaix, la commune dont est originaire sa famille. C’est ce répertoire personnel qui lui a permis de gagner une reconnaissance parmi les chanteurs du Pays Fisel, et qu’il se propose de transmettre.
Armel An Héjer: Habite le bord de mer (Sainte-Marine), compère du premier. Ils ont déjà joué ensemble à New-York en 2014.  Armel a une voix époustouflante et est considéré comme une des jeunes grandes voix bretonnes. Ce chanteur sait apporter un nouveau souffle à la tradition et il a une présence sur scène remarquable.
Gaëtan Grandjean: Habite Rennes et est issu d’une famille de musiciens très réputés. Gaëtan joue du bouzouki (luth à manche long de 120 cm de long). Il a beaucoup d’expérience dans la musique acoustique puisqu’il a commencé le violon à l’âge de 7 ans.
Thomas Moisson: Habite la région lorientaise et est « tombé dans le bouillon breton dès sa prime jeunesse ». Il joue de l’accordéon et on peut dire que c’est un perfectionniste car il maitrise parfaitement l’art difficile de la musique à danser.

*LA BRETAGNE EN MUSIQUE: Depuis plusieurs années, la station de radio gourinoise réalise des vidéos pour les professionnels. Ces vidéos sont visibles sur le site de RMN: http://www.rmnfm.fr

EXPOSITION au chateau de tronjoly:

Breizh Amerika Collective 2015 effectuera sa tournée américaine avec 2 membres du peuple GARIFUNA qui seront les percussionnistes. Cette offensive « Culturelle » Bretonne sur le sol américain fera l’objet d’une exposition durant l’été 2015 au Château de Tronjoly à Gourin qui sera réalisée par Bretagne Trans America

James Lowell, percutionniste du peuple Grifuna

James Lowell, percussionniste du peuple Garifuna

 

Les vœux du président de BTA pour 2015

Voeux du président de BTA

Jean-François Baudet (à droite), président de BTA, et l’Américain d’origine bretonne Charles Kergaravat poursuivent et accentuent les relations entre la Bretagne et les États-Unis en 2015. © Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/gourin/bretagne-transamerica-projets-a-gogo-en-2015-08-01-2015-10484809.php

Qu’est-ce qui attend l’association Bretagne TransAmerica en 2015 ?

Son président, Jean-François Baudet, dévoile des actions inédites. En 2015, BTA sera présent à nouveau au château de Tronjoly pour l’exposition Ces Bretons d’Amérique. « Il reste encore deux ou trois panneaux importants à réaliser, sur les 100 ans de Gourin-City au Canada par exemple », explique Jean-François Baudet.

Breizh on the road

Cet été, au château de Tronjoly, une salle supplémentaire devrait être réservée à BTA. En effet, lors de la prochaine assemblée générale (fin janvier ou début février), Jean-François Baudet présentera le projet d’exposition de photographies « Breizh On The Road ». « Avec Charles Kergaravat, président de l’association Breizh Amerika, nous devrions diffuser une série de dix à quinze photos et une vidéo de  » Gouel Breizh-Fête de la Bretagne » qui aura lieu du 16 au 25 mai 2015 aux USA avec le soutien de la région Bretagne ».

Kan ha diskan aux USA

Un groupe breton de kan ha diskan « The Collective », renforcé de musiciens du Garifunas, parcourra les villes de New York, Rochester (État de New-York), Cleveland (Ohio), Chicago (Illinois), Albuquerque (New-Mexico). « Une première « offensive culturelle bretonne » au niveau du territoire américain pour présenter notre culture et notre région », se réjouit d’avance Jean-François Baudet. « En quelque sorte, c’est BTA qui présentera le résultat de cette formidable aventure culturelle aux États-Unis. J’ai vraiment hâte de voir ça ! ».

Un film documentaire

Il y a deux ans, dans le cadre d’une semaine sur le film documentaire au Ciné Jeanne-d’Arc à Gourin, des responsables de BTA avaient rencontré le réalisateur Philippe Orreindy. Ce dernier vient d’obtenir des fonds pour la réalisation d’un documentaire sur les Bretons d’Amérique et viendra filmer, à Gourin, au printemps avec son équipe de tournage. À cette occasion, un drone devrait survoler la ville. Philippe Orreindy se rendra ensuite à New-York. Ce film sera diffusé sur France 3 national à une heure de grande écoute. « Il ne s’agit pas d’un reportage, mais d’un film documentaire avec une histoire et un scénario basés largement sur le livre de Josette Jouas et Christiane Jamet, « Les Bretons d’Amérique du Nord » et qui ont été validés par notre association », précise Jean-François Baudet.

Didier Robin © Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/gourin/bretagne-transamerica-projets-a-gogo-en-2015-08-01-2015-10484809.php

Une grande amitié est née avec Breizh Amerika

Portail web

Breizh Amerika est né au château de Tronjoly à Gourin le 5 aout 2014…

Gourin mayor, David Le Solliec, was presented a gift by St Patrick Day Parade Foundation Chairman, Hilary Beirne, in honor of Interceltic relations. Gourin's population has long had a special relationship with North America as over 80,000 persons from the region immigrated during the last hundred years. The city still boasts a replica Statue of Liberty in its central square. Gourin mayor, David Le Solliec, was presented a gift by St Patrick Day Parade Foundation Chairman, Hilary Beirne, in honor of Interceltic relations. Gourin’s population has long had a special relationship with North America as over 80,000 persons from the region immigrated during the last hundred years. The city still boasts a replica Statue of Liberty in its central square.

Breizh Amerika was hosted at the Chateau de Tronjoly in the city of #Gourin by local organization, Bretagne Transamerica, for an evening cocktail to promote links between Brittany and the United States.

David Le Solliec, Conseiller Régionale et maire de Gourin, Hilary Beirne , créateur de la Fondation de la Parade St Patrick de New York et Secrétaire général de la Parade St Patrick de New York, Jean François Baudet, président de l'association Bretagne Transamerica et -Eric Beaty, Attaché Économique et Commercial, Consulat Etats-Unis à Rennes, missionné également par l'Ambassade des États-Unis à Paris. David Le Solliec, conseiller régionale et maire de Gourin, Hilary Beirne, chairman, créateur de la Fondation de la Parade St Patrick de New York et Secrétaire général de la Parade St Patrick de New York, Jean François Baudet, président de l’association Bretagne Transamerica et …

Voir l’article original 208 mots de plus

Breizh-America (mardi 5 aout à 19h)

Breizh-Amerika

5 aout 2014

5 aout 2014

Le principe était de permettre aux participants de se rencontrer et échanger sur Breizh-Amerika devant un apéritif-dinatoire.

Exceptionnellement, les expos de Tronjoly étaient ouvertes de 18h à 19h (uniquement pour les personnes inscrites sur le site web: www.btagourin.com) 

———————————————————————————————————-

Participation à l’apéritif-dinatoire de 19h: 30€/PERS tout compris.

Boissons pour cocktail « vive la Bretagne »
– Le cocktail « terroir »
(cidre brut, pommeau, et crème de fraises de Plougastel)
– Eau plate et gazeuse, jus de pommes, et coca breizh
– Whisky breton Eddu au blé noir, pastis marin
 
Formule “Nicolas Le Grand” de Roudouallec
Composée de 8 spécialités du Bienvenue de mise en bouche et canapés
– parfait de foie gras de Bretagne et pommes confites au cidre brut
– Sablé au parmesan et chorizo
– Fraicheur d’été, melon,concombre, pastèque marinée à l’olive verte
– Sashimi de sardines, confiture acidulée de tomate
– Mousseline de St Jacques aux algues des abers
– Verrine crevettes et grecque de légumes au safran
– Sandwich concombre melon, jambon de pays, fromage de chèvre frais
– Pressé de chèvre frais (fromagerie du Menez-Hom) aux herbes, ketchup tomate du pays

 

Mignardises desserts : 3 pièces par personne
Cygne chantilly, tartelette fraises menthe, Breizh-tiramisu, etc…

La grande nouvelle est qu’une nouvelle association entre Etats-Unis et Bretagne est programmée: Breizh-Amerika.

Avec Charles Kergaravat, co-fondateur de BZH-New-York (et ses relations comprenant des Bretons d’ici et des Etats-Unis) , nous souhaitons mettre en place une nouvelle association.

Elle s’appellera Breizh-amerika.

NB: Charles Kergaravat est né aux Etats-Unis et ses parents son d’origine bretonne qui lui ont prodigué une culture bretonne. Il travaille dans les services financiers… Vice-président de BGC Partners. Pendant sa présidence de l’association BZH-NY, il a notamment invité et fait venir à New-York plusieurs bagadou de Bretagne pour défilé à la grande parade de la Saint-Patrick de New-York.

Qu’est ce que Breizh-Amerika?

“BREIZH AMERIKA pourrait être une organisation établie pour créer, faciliter, promouvoir et parrainer des projets culturels et économiques novateurs et collaboratifs étendus pour renforcer et favoriser les relations et la coopération entre les États-Unis d’Amérique et la région de la Bretagne.

Par le développement et le sponsoring de projets artistiques ambitieux, nous espérons promouvoir la culture et la langue Bretonne auprès du publics américains. Nous sommes motivés que par une ambition: grâce à des projets de développement des échanges culturels originaux et des collaborations entre musiciens ou autres artistes Bretons et Américains, on incitera des acteurs économiques à créer des opportunités d’échanges économiques pour construire des liens Transatlantiques durables.”

Culture et économie:

Si je veux résumer en trois phrases:

– Faire envie à l’Américain (sensible à la culture Celtique dans un premier temps) de venir chez nous et l’accueillir comme il se doit sur le plan touristique, économique et culturel.

– Créer, améliorer ou bien même revoir “tous” les échanges entre la Bretagne et Les États-Unis: Faire en sorte que le touriste Américain ne s’arrête pas seulement à la Normandie, au Mont-Saint-Michel ou voir Saint-Malo…

– Qu’il visite Plougastel Daoulas, Gourin, Saint-Goustan car ces villes “de caractère” ont une histoire commune avec les Etats-Unis.

Un “accueil touristique d’un nouveau genre” avec hébergement est sans doute à créer!

C’est pour cela que les forces vives participeront à ce “nouveau concept très original”, c’est leur devoir, leur survie, leur espoir!

Les Bretons des Etats-Unis et ceux de Bretagne veulent unir leurs forces et se proposent de créer une nouvelle association BREIZH-AMERIKA.

Quelques projets:

– Tournées de musique bretonne à travers les Etats-Unis,

– Avoir des films, documentaires, ou court-métrages en breton (sous-titres en anglais) projettes lors de festivals de films américains,

– Création d’un prix Innovation entrepreneurs/entreprises bretons qui rayonnent sur les USA,

– Création de liens avec les universités américaines,

– Création musicales d’échanges entre bretons et musiques des Amériques,

– Continuation de la préservation de l’histoire de l’immigration de la diaspora bretonne aux USA,

– Participation à des conférences et colloques sur la question celtique et ses langues,

– Permettre aux entreprises de bénéficier du rayonnement de nos efforts,

– Développer des liens entre bretons et d’autres communautés issues de l’immigration aux Etats-Unis.

Opération du 5 aout 2014

A 18h, une délégation américaine accompagnée de Charles Kergaravat visitera l’exposition de BTA (et celles d’A Ciel Ouvert) ensuite nous prévoyons un “apéro-dinatoire” pour parler de Breizh-Amerika et sa mise en place.

BTA a retenu la “Salle Meyer” du Château de Tronjoly à 19h.

Rappelons qu’un traiteur est retenu en la personne du chef Spégagne du Restaurant Le Bienvenue de Roudouallec: http://www.restaurant-hotels.com

Une participation sera demandée à chaque invité à l’entrée de la salle Meyer.

Qui participera?

Le principe d’une participation payante par réservation est retenu (le prix: 30 euros).

Nombres de personnes: environ 40

Coté américain:

Hilary Beirne
Le créateur de la Fondation de la Parade St Patrick de New York et Secrétaire général de la Parade St Patrick de New York
Niall O’Leary
Fondateur de la « Niall O’Leary School of Irish Danse NYC » (Ecole de Danse Irlandaise de New York Niall O’Leary), ancien Champion du Monde de Danse Irlandaise, ancien président de la « Irish Business Organization of New York, Inc. »
Dr. Art Hughes
Docteur-Professeur titulaire à l’Université Irlandaise de Ulster, Docteur-Professeur à l’université de New York, présentateur et animateur de l’émission « Art abus Tomai san Eoraip » sur la BBC d’Irlande du Nord.
Charles Kergaravat
Fondateur et Directeur de Breizh-Amerika, co-fondateur de BZH New York

Le secteur touristique et le milieu culturel breton devraient être intéressés par ces relais (Celtes) car les Américains d’origine irlandaise sont déjà bien implantés aux États-Unis (rappelons que la St-Patrick est fêtée à New-York depuis 1762). Une clientèle idéale pour la Bretagne et inversement, les milieux culturels bretons sont intéressés par les États-Unis et la diaspora bretonne et celtique ensuite.

De plus, un dirigeant d’entreprise américaine INSYSMA, LLC sera présent: l’entreprise est spécialise dans le domaine de la mécanique hydraulique et automatisme. Elle réalise des projets pour la NASA, SpaceX et l’armée américaine. http://www.insysma.com . Elle devrait être intéressée par les industriels de l’agro-alimentaire et les autres fabricant de technologies de pointe: contactez vos réseaux de relations pour les informer et les inviter à se faire connaitre.

Le consulat des Etats-Unis (qui entretien d’excellentes relations avec la commune de Gourin) déclare faire le nécessaire pour être présent et pourra éclaircir les démarches administratives pour importer ou exporter.

Coté breton:

Quelques forces vives de Bretagne devront être sollicités par la presse pour participer.

Quelques chefs d’entreprise ont déjà prévu de venir car sont fortement intéressé par le secteur touristique…

En avant première, je vous propose de vous rendre sur le site de “Breizh-America” http://www.breizh-amerika.com

Ce site sera la vitrine (ou le portail web) de notre région Bretagne à destination de l’internaute américain (Il n’en n’existe pas d’autre!)

Cordialement,

Jean François Baudet

président BTA

http://www.btagourin.com

06 65 13 08 65

bretagnetransamerica@hotmail.fr

Hommage du président aux bénévoles de BTA

Visite à l'expo de BTA au Château de Tronjolt à Gourin

Visite à l’expo de BTA

MERCI AUX MEMBRES DE BTA

Cet hiver, Madame Bouchet, responsable des Centres médico-sociaux sur le territoire du Faouët, Gourin, Guéméné et Plouay , nous a contacté car elle organisait une réunion des professionnels ( travailleurs sociaux et médico-sociaux) au château de Tronjoly le 10 juin dernier.
A cette occasion, elle souhaitait, en fin de notre réunion laisser la possibilité aux collègues intéressés de visiter l’exposition consacrée à histoire de l’immigration des Gourinois vers l’Amérique du Nord.

En effet, elle trouvait important que les professionnels qui interviennent auprès de la population de ce territoire puissent mieux connaitre cette histoire si particulière.

Elle a eu l’occasion de visiter l’exposition et d’y trouver un grand intérêt.

3 NOUVEAUX PANNEAUX

BTA réalise un nouveau panneau sur les religieux dans le nouveau monde

BTA réalise un nouveau panneau sur les religieux dans le nouveau monde

3 nouveaux panneaux seront dévoilés le 5 juillet 2014 pour le vernissage
LES BRETONS A HOLLYWOOD
MÉDECINS BRETONS AU FAR WEST
LES RELIGIEUX DANS LE NOUVEAU MONDE

Médecins bretons chez les Amérindiens

Médecins bretons au far west: Chef Joseph de la tribu des Nez-percés (photo: famille Audic)

Vernissage le samedi 5 juillet 2014 à 11h30
Exposition du 2 juillet au 30 aout:
HORAIRES DES EXPOSITIONS DE TRONJOLY A GOURIN
Ouvert tous les jours de 11h à 12h et de 14h à 18h. Entrée gratuite.

Nouvelle du BIO: Etats-Unis et Europe

Monique's & Eggnergy

Monique’s & Eggnergy: Monique Jamet Hooker et Jean François Baudet se sont rencontrés dans la campagne de Kerbiquet, 56110 Gourin. Tous les deux sont originaires de Gourin.

L’une est célèbre dans le Connecticut en qualité de Chef chez « Organic Valley », est l’auteur du livre « Cooking with the season » (« Cuisiner selon les saisons »), à la tête d’une fabrique de fonds de tarte bio, http://www.got2havpie.com sous la marque « Monique’s » et l’autre fondateur-gérant du site de vente de protéine issue de l’Agriculture Biologique « eggnergy », agréé organic USDA http://www.eggnergy.com/index.htm et président de Bretagne Transamerica http://www.btagourin.com

Monique veut que les Américains puissent avoir accès à un fond de tarte fabriqué avec des produits sains. Les pâtes à tarte ont toujours été la base de la cuisine américaine. Jean François veut que les sportifs Européens de haut niveau qui souhaitent obtenir un complément de protéines pour leurs muscles puissent obtenir un produit sain  et certifié sans OGM.

« Le rapprochement entre les normes Américaines et Européennes sont bénéfiques pour nos deux continents. »

La certification selon le règlement NOP n’est plus obligatoire pour l’exportation de vos produits biologiques vers les États-Unis.

Les États-Unis et l’Europe ont signé une équivalence historique permettant aux opérateurs européens certifiés selon le référentiel européen (RCE 834/2007 et ses règlements d’application) d’étiqueter et de vendre leurs produits comme biologiques aux États-Unis et aux opérateurs américains certifiés selon le NOP (National Organic Program) d’étiqueter et de vendre leurs produits comme biologiques dans les États Membres européens sans nécessité d’être certifiés selon le standard du pays de destination.

Cette équivalence est en application depuis le 1er juin 2012.

En Europe, cet accord est régi par le RUE 126/2012 modifiant l’annexe III du RCE 1235/2008 et inclut les Etats-Unis dans la liste des pays tiers dont les systèmes de production et les mesures de contrôle pour la production biologique de produits agricoles sont reconnus comme équivalents au règlement biologique européen. Celui-ci inclut également la liste des organismes de certification reconnus aux fins de l’exécution des contrôles dont fait partie Ecocert SA.

Pour prendre connaissance des exigences de cette équivalence, nous vous invitons à consulter le règlement RCE-126-2012 – Importations USA – Février 2012 dans la règlementation de l’agriculture biologique (site Ecocert.fr).

logo bio

Agriculture Biologique (Europe)

Agriculture Biologique (France) Logo bio américain

Agriculture Biologique (France seulement)

Logo bio (USA)

Logo bio (USA)

 

RMN: émissions spéciales sur les Bretons à New-York

Charles Kergaravat de BZH-NY, Jean François Baudet de BTA et le chanteur Kan a diskan Alain Leclere sur RMN

de droite à gauche: Charles Kergaravat de BZH-NY, Jean François Baudet de BTA et le chanteur Kan a diskan Alain Le Clère sur RMN (photo BTA)

Gourin lundi 5 mai 2014: Charles Kergaravat, co-fondateur et président pendant de nombreuses années de BZH-NY était à Gourin en compagnie d’Alain Le Clère chanteur Kan a diskan. En effet, en septembre 2013, avec son compère Armel an Hejer, ils étaient les invités de l’association des Bretons de New York, BZH-NY. Charles est venu expliquer sur RMN cette aventure qui a commencée en mars 2013 lorsque le Bagad du Moulin vert de Quimper et le Cercle celtique Eostiged ar Stangala sont venus défiler pour la plus grande parade de New York, celle de la Saint-Patrick des Irlandais.

LE MELTING POT

Lors de nombreuses soirées de cette Saint-Patrick dans New York, les Bretons rencontrent une autre communauté d’irréductibles, celle des Garinfunas (descendants des esclaves et peuple téméraire qui ne supporte pas leur situation  imposée par les Anglais lors de la colonisation des Caraïbes: Les Garifunas se rebellent et sont exilés au Honduras). Faute de travail, ils émigrent aussi à New York comme les Bretons. Cependant, on les retrouve aujourd’hui dans la partie nord de New York: Harlem où nos Bretons feront un concert improvisé dans un cabaret: le Klub 45.

De cette première soirée improvisée, les chanteurs Kan a diskan décident de revenir en septembre 2013 pour faire un réel concert avec leurs nouveaux camarades de chants qui utilisent surtout les percutions. Le rasta-kan a diskan est-il né?

Il y a eut déjà dans le passé des expériences identiques dira Alain Le Clère qui ne désespère pas de faire venir ses collègues d’Harlem au Championnat des sonneurs ou bien Aux Vieilles Charrues. Comme ouverture sur le monde on ne peut pas trouver mieux!

Julie Desbois de RMN a interviewé Charles Kergaravat et Alain Le Clère en exclusivité avec l’aide de BTA. Les reportages seront diffusés dans le « magazine 12-13 » sur RMN entre 12h et 13h mardi 6 mai et mercredi 7 mai.

http://www.rmnfm.fr

Applications: Apple ou Androïd

PS: vous retrouverez le mp3 des intrevues sur ce site dans quelques jours.

 

Un film documentaire et une expo sur Ces Bretons d’Amérique (Pierre-Marie Quémeneur – Ouest-France du 13 mars 2014)

AG de Bretagne Transamérica à Kerbiquet le 1er mars 2014

AG de Bretagne Transamérica à Kerbiquet le 1er mars 2014

L’association Bretagne TransAmerica (BTA) s’est réunie samedi 1er mars 2014, à Kerbiquet, en assemblée générale. « L’association totalise 27 membres, indique Jean-François Baudet, le président. « Il y a des membres qui se contentent de recevoir des informations sur la vie de Bretagne TransAmerica, d’autres qui participent activement aux activités de celle-ci. »

BZH New York

Onze membres de BTA à New-York au repas annuel de BZH NY

Onze membres de BTA à New-York au repas annuel de BZH NY

Jean-François Baudet a rencontré en janvier 2013 Charles Kergaravat, président de BZH New York. « Une évidente collaboration a été scellée spontanément, explique-t-il. L’objectif est de promouvoir les liens entre les Bretons de Bretagne et les Bretons de New York ». Jean-François Baudet est devenu membre de BZH New York et Charles Kergaravat est devenu membre de BTA. Onze membres de BTA se sont déplacés à New York, en décembre 2013, pour participer au repas de Noël de BZH New York. Ils ont offert une copie de deux panneaux de l’exposition Ces Bretons d’Amérique.

Un film documentaire

Philippe Orreindy

Philippe Orreindy

Le réalisateur Philippe Orreindy souhaite raconter l’histoire des Bretons

d’Amérique originaires de Gourin dans un film documentaire. Le tournage est prévu au printemps aux États-Unis. Le film sera notamment diffusé dans le cadre de l’exposition de Tronjoly.

Nouveaux panneaux

BTA réalise un nouveau panneau sur les religieux dans le nouveau monde

BTA réalise un nouveau panneau sur les religieux dans le nouveau monde

L’exposition Ces Bretons d’Amérique sera ouverte au public, au château de Tronjoly, à partir du 1er juillet. Trois nouveaux panneaux seront inaugurés à cette occasion : les religieux bretons au Far West, une famille bretonne fait son cinéma à Hollywood et un médecin breton chez les Indiens Nez-percé.

Cette année, la ville de Gourin, en Alberta, va fêter son centenaire. L’idée d’envoyer deux représentants de Bretagne TransAmerica a été abandonnée, compte tenu du coût financier.

Demandes d’information

L’association reçoit beaucoup de demandes de renseignements de candidats à l’émigration.

Pour y répondre, elle a publié des informations pratiques sur son site internet : http://btagourin.com/. « Nous avons notamment répondu à une demande de renseignement du lycée Saint-Yves pour l’obtention de visas pour des élèves qui doivent faire un stage agricole en Louisiane », raconte le président.

Bureau

Jean-François Baudet, président et secrétaire ; Christiane Jamet, vice-présidente ; Josette Jouas, vice-présidente adjointe ; Noëlle Massé-Le Dévédec, trésorière ; Pierre Bleuzen, trésorier adjoint.

Avant première en France au Cinéma Jeanne d’Arc pour le film “The Immigrant”

Jean-François Baudet, président de BTA, Josette Jouas et Christiane Jamet, toutes deux vice-présidentes, et Matthieu Péron, président du cinéma, ont proposé une soirée sur l'émigration aux Etats-Unis. |

Jean-François Baudet, président de BTA, Josette Jouas et Christiane Jamet, toutes deux vice-présidentes, et Matthieu Péron, président du cinéma, ont proposé une soirée sur l’émigration aux Etats-Unis. | Photo: Pierre-Marie Quémeneur

bouton_accueil

Vendredi  23 novembre 2013 à 21h, L’équipe du Cinéma de Gourin avait obtenu la diffusion en avant-première en France du film hollywoodien “The Immigrant”. Matthieu Perron, le directeur, nous dit avoir réussi à obtenir ce film grâce à BTA mais notez que ce fut plutôt un très grand honneur pour notre association d’être présente. Une soixantaine de personnes étaient là!
1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution. L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l’espoir de jours meilleurs. Mais c’est sans compter sur la jalousie de Bruno…
Belle intrigue avec une mise en scène remarquable. Cette histoire est la pire situation que souhaitaient rencontrer les immigrants d’où qu’ils viennent!… Une Marion Cotillard qui se transforme tout au long du film…  Beaux et bons acteurs! Images dans les couleurs brunes comme à l’époque. Il s’agit d’un film construit avec une partie de souvenirs de l’histoire de la famille de James Gray ou plutôt ce que lui a raconté sa famille.
Josette Jouas a finalement relativisé ce qui se passait à Ellis Island à cette époque et notamment la corruption du personnel qui était plutôt “clean” dans les années 20… Elle a raconté quelques anecdotes de Bretons arrivant à Ellis Island. Les mésaventures comme celles du film étaient plutôt rares dans des familles soudées comme l’étaient les Bretons à l’époque. Josette a fait le point sur la situation où les Bretons travaillaient soit ouvriers dans les usines ou plutôt au service de grandes exploitations dans la campagne… Au Canada, ou plutôt lors de la conquête de l’Ouest-Canadien, c’était encore différent car organisé par le clergé et les missionnaires Oblats!
Photo: Pierre-Marie Quévesseur, journaliste à Ouest-France.
The Immigrant

The Immigrant avec Marion Cotillard

Ile-de-Sein: Quatre documentaires sur l’émigration bretonne

La réalisatrice Sophie Averty et Josette Jouas accueillies par la population de l'Ile-de-Sein

La réalisatrice Sophie Averty et Josette Jouas accueillies par la population de l’Ile-de-Sein (Photo: Ouest-France)

Samedi, l’association Sant-Guenole, en contact avec Erwan Moalic de Daoulagad Breizh, a présenté quatre films documentaires sur l’émigration bretonne : Les employés de maisons pour ou contre Paris, L’exil, Les Américains des montagnes noires et Hot dog ont été projetés dans la salle Saint-Guenolé. Josiane Jouas était présente. Née à Gourin, élevée aux États-Unis, elle s’est spécialisée dans l’interculturalité. Revenue vivre en France, cette émigration n’a cessé de l’interroger et a donné naissance au livre Ces Bretons d’Amérique du Nord. Un autre sujet d’émigration a été traité avec le film Cause commune, qui retrace le parcours d’une quarantaine de familles roms dans la commune d’Indre (Loire-Atlantique). Sa réalisatrice Sophie Averty et la cinquantaine de Sénans présents ont échangé leurs réactions et parfois leurs histoires sur le déplacement géographique volontaire et parfois indispensable de la population.

Ouest-France du 18 novembre 2013