75eme anniversaire du débarquement.

Libération…

Avec Eric Beaty, Helen Patton, Jacques Chaigneau Avec Eric Beaty, Helen Patton, Jacques Chaigneau

Author était le nom du code du Débarquement…

Une plaque commémorative a été inaugurée devant les plages costarmoricaines. Une association regroupant neuf communes des Cotes d’Armor est née pour célébrer le débarquement des Alliés en 1944.

La petite-fille du Général S. Patton Junior, Helen Patton, était la marraine de la reconstitution historique « Piper Operation Cobra », qui s’est déroulée cet été, en Normandie d’abord puis en aout à Plestin-Les-Grèves (Cotes d’Armor).

Jacques Chaigneau de l’Association des Anciens Combattants d’Outre-Mer et du Tchad était le porte-drapeau américain. Présence également d’Eric Beaty, Chargé Commercial auprès du Consulat des États-Unis pour le Grand Ouest à Rennes..

Peu de gens savent qu’au début août 1944, deux mois après le débarquement sur les plages de Normandie, le général Patton, arrivant en Bretagne (Saint-Ouen de la Rouërie), a réclamé implicitement visiter le château du Colonel Armand, Brigadier-général des troupes continentales, ami de Washington, héros de la Révolution américaine. Le général Patton a souhaité saluer ce Breton qui a participé à la libération en 1776 des États-Unis 🇺🇸 en remportant de nombreuses batailles dont celle de Yorktown décisive contre l’Empire britannique… Nous retraçons son histoire au Château de Tronjoly à Gourin dans l’exposition « Ces Bretons d’Amérique ».

Borne de la Liberté à Gourin Borne de la Liberté à Gourin

Des bornes de la Liberté ont été délivrées lors du 50e anniversaire du débarquement. A Gourin, libéré le 5 aout 1944, la borne est visible au Château de Tronjoly. Une reconstitution des évènement de la Libération de Gourin devrait avoir lieu le 5 aout 2020…

Emile Bouétard

Le premier mort de l’Opération Overlord était un Breton : Emile Bouétard, est mort à Plumelec dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Emile Bouétard n’avait que 28 ans lorsqu’il est mort dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. Ce Breton, originaire de Pleudihen-sur-Rance dans les Côtes d’Armor, a été tué à Plumelec dans le Morbihan, son groupe avait été repéré et attaqué. Il a ensuite été considéré comme le premier mort du Débarquement, alors que les premiers parachutistes de l’Opération Overlord sautaient en Bretagne avant ceux qui seront largués en Normandie.

Il avait rejoint la Grande-Bretagne en 1943 et s’était porté volontaire pour être parachutiste, intégré dans l’une des unités françaises des SAS britanniques.